21 Mars 2018

Sénégal: Respect des accords signés avec le gouvernement - Le Siens n'exclut pas de déposer un préavis de grève

Le Syndicat des inspectrices et inspecteurs de l'éducation nationale du Sénégal (Siens) n'exclut pas de déposer un préavis de grève pour amener le gouvernement à la mise en œuvre du protocole d'accords signé le 30 décembre 2014. La commission administrative (CA) se réunira dimanche prochain, pour évaluer la situation et redéfinir sa posture sur l'application des accords, notamment la question de l'indemnité de logement.

Pour lever toute démarche binaire, le Syndicat des inspectrices et inspecteurs de l'éducation nationale du Sénégal (Siens) veut avoir une démarche scientifique sur la question nodale de l'indemnité de logement. Loin de cette logique de forfait, le Siens veut une correction des iniquités dans le système de rémunération au niveau de la fonction publique sénégalaise.

Pour ce faire, le Siens insiste sur l'ouverture de concertations autour des conclusions de l'étude sur le système de rémunération, pour aménager un cadre approprié et apaisé. Car, indique le syndicat des corps de contrôle, les différents acteurs ne s'exprimaient point dans le même ordre d'idées ni dans le même registre, sur la problématique de l'indemnité.

Toutefois, le Siens rejette tout projet de refonte du système de rémunération avec la mise en place envisagée d'un système basé sur la performance. « Cette entreprise coûteuse du point de vue social, économique et politique et nécessiterait une préparation rigoureuse », explique El Cantara Sarr, secrétaire général du Siens.

Selon lui, la question du logement ne saurait reléguer au second plan les autres préoccupations spécifiques. La commission administrative (CA) se réunira dimanche prochain, pour se prononcer aussi sur la question du manque de transparence des appels à candidature pour la nomination aux fonctions d'inspecteur d'académie et d'inspecteur de l'éducation et de la formation, de directeur et directeur des études des Centres régionaux de formation du personnel enseignant (Crfpe).

« Le cadre réglementaire taillé à la mesure de l'actuel ministre de l'Education lui donne lieu à des dérives autoritaires ainsi que de ses modalités de révision non inclusives », précise El Cantara. En attendant la rencontre de sa CA, le Siens veut une levée des contraintes qui pèsent sur la mobilité horizontale des inspecteurs qui ne peuvent plus bénéficier du droit au détachement et à la disponibilité.

DEFICIT DES INSPECTEURS : EL CANTARA SARR SONNE L'ALERTE

Revenant sur la question du contrôle et suivi pédagogique, de l'évaluation des enseignements, le secrétaire général du Siens a déploré le déficit du nombre d'inspecteurs dans les Inspections d'académie (Ia) et dans les Inspections d'éducation et de formation (Ief).

Ils sont, dit-il, 629 inspecteurs compte non compris du cas des inspecteurs non reclassés, pour des milliers d'enseignants et de directeurs d'école et d'établissement. Selon lui, le ratio est très faible dans les différents ordres d'enseignement.

Au niveau de l'élémentaire, on peut noter, souligne-t-il, 1 inspecteur pour 250 enseignants, pendant qu'au niveau du moyen secondaire, la situation est alarmante avec 73 inspecteurs seulement dans ces deux ordres d'enseignement.

Sénégal

Verdict sur la demande de libération immédiate de Khalifa Sall - La Cour d'appel de Dakar sous pression

Le juge Demba Kandji, président de la Cour d'appel de Dakar et ses deux accesseurs qui doivent rendre leur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.