21 Mars 2018

Sénégal: La mauvaise qualité de l'air se poursuit

Dakar — La mauvaise qualité de l'air notée ce mercredi se poursuivra jeudi, selon le Centre de gestion de la qualité de l'air qui prévoit pour les prochaines 48 heures "une augmentation progressive des concentrations de particules dans l'air ambiant".

Dans son bulletin reçu à l'APS, le Centre écrit que "la qualité de l'air sera mauvaise le 22 mars et très mauvaise le 23 mars" et demande "à tous de respecter les recommandations sanitaires d'usage".

Il s'agit de respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l'adapter sur avis médical, de consulter un médecin en cas d'aggravation ou d'apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux).

Le Centre recommande d'éviter (ou limiter) toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l'extérieur augmentant de façon importante le volume d'air et de polluants inhalés et de veiller à "ne pas aggraver les effets de cette pollution par d'autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l'usage de l'encens, de solvants et surtout la fumée de tabac".

Il invite les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées à "éviter de s'exposer longuement à l'air ambiant pendant la période".

Sénégal

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.