21 Mars 2018

Afrique: Proclamation de la Zone de libre circulation continentale

Kigali — Le Président angolais, João Lourenço, a été le 4ème homme d'Etat qui a signé à Kigali, les trois instruments qui proclament l'existence, à partir ce mercredi (21 mars),de la zone de libre-échange continentale.

Avant João Lourenço, les Présidents du Niger, Mahamadou Issoufou, du Tchad, Idriss Déby, et du Rwanda, Paul Kagame, ont signé les trois instruments juridiques de l'accord: celui de la zone de libre-échange, de la libre circulation des personnes et la Déclaration de Kigali.

Quarante des 55 pays de l'Union africaine ont signé l'accord.

Pour que la zone de libre-échange entre en vigueur, la moitié des parlements des pays signataires doivent ratifier cet instrument.

Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Fakir, a appelé à ce que cette ratification soit faite avant fin de l'année.

A l'ouverture de la cérémonie, le Président Paul Kagame a souligné que cet accord est très important car il va de la dignité des peuples d'Afrique.

Il a dit que cette région s'est engagée à donner la prospérité aux Africains.

A la suite, Moussa Mahamat Fakir a mis en garde contre l'existence de positions « machiavélique » qui tentent secrètement empêcher le succès de la zone de libre-échange.

Il a souligné que l'intégration en Afrique est irréversible et aux indécis, il a rappelé que "l'intégration n'est pas une option, mais un impératif".

La marche vers le succès ne laisse aucune place aux faibles, a-t-il affirmé.

Angola

Le ministre plaide pour la production de vaccins vétérinaires dans le pays

Le ministre de l'Agriculture et des Forêts, Marcos Nhunga, a plaidé vendredi, dans la ville de Lubango,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.