23 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: Des mesures appropriées pour conforter la croissance dans l'UEMOA attendues

Des mesures appropriées pour conforter durablement la croissance dans l’UEMOA sont attendues de la première session ordinaire au titre de l’année 2018 du Conseil des ministres de la zone.

Ouverte dans la matinée de ce vendredi 23 mars au siège de la BCEAO à Dakar,  ces mesures seront prises après examen du rapport sur la situation économique et monétaire dans l’UEMOA au 31 décembre de l’année écoulée.

Le président du Conseil des ministres, Amadou Ba, qui l’a fait savoir informe que ce document servira de base aux discussions du Conseil sur l’analyse de l’état des lieux et des perspectives économique et financières de l’Union.

Ce ministre de l’Économie, des Finances et du Plan du Sénégal a, à l’ouverture des travaux, décliné un programme chargé qui devrait être étudié lors de cette rencontre.

A son avis, il sera également question, pour le Conseil, d’éplucher les comptes de la BCEAO pour l’exercice 2017 qui sont soumis à son appréciation.

Les ministres de l’Union examineront également une proposition de révision de la politique de sélection des contrôleurs externes de la Banque Centrale.

M. Amadou Ba fait savoir que le Conseil procédera à la désignation de son président pour la période allant du 1er avril 2018 au 31 mars 2020.

A l’entame des travaux, cette instance a condamné les actes terroristes ignobles et lâches survenus en 10 jours d’intervalle, à Ouagadougou et Goubé, près de Niamey. Ce qui, selon les ministres, caractérise le contexte d’insécurité persistante qui sévit dans la sous-région.

Sur cette même lancée macabre, le Conseil des ministres a fait part de son regret suite au crash d’un hélicoptère militaire ralliant Ziguinchor à Dakar, le 14 mars passé et ayant entrainé la mort de huit personnes et fait également de nombreux blessés.

Entre autres sujets sur lequel le Conseil est attendu figure le rapport annuel 2017 et les comptes annuels de la BOAD pour l’exercice clos, le 31 décembre dernier.

Cette dernière institution se prononcera sur le recouvrement de ses créances sur prêts au 28 février 2018 et de la situation de ses opérations par pays au 31 décembre 2017.

Elle aura également à présenter l’état de mise en œuvre de son Plan stratégique 2015-2019 à l’issue de la troisième année et le compte-rendu de la tranche annuelle 2017 du budget-programme 2017-2019.

Lors de cette réunion, confie M. Ba, le Comité devra prendre des décisions sur quatre dossiers concernant l’UEMOA.

Il s’agit du projet de texte qui est un référentiel de gestion budgétaire, financière et comptable qui intègre les principes des Directives du cadre harmonisé des finances publiques.

A cela s’ajoutent les projets de directive portant cadre règlementaire pour la production et la circulation de l’image au sein de l’UEMOA, directive portant harmonisation du dépôt légal des documents audiovisuels au sein des Etats membre.

Le projet de directive portant l’harmonisation des dispositions relatives au droit d’auteur et aux droits voisins dans le cadre du Programme d’actions communes pour la production, la circulation et la conservation de l’image au sein des pays de l’UEMOA, sera passé au peigne fin.

Le marché public à l’épargne ne sera pas en reste car de véritables réformes y sont attendues.

La nouvelle dénomination du CREMPF

Le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crempf) va avoir une nouvelle dénomination. Ce dossier figure en bonne place dans le présent Conseil des Ministres de l’Union.

Ce point fait parti des éléments essentiels qui constituent le dossier du CREMPF soumis à l’appréciation du conseil qui se penchera également sur les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2017 de cette institution régionale.

L’occasion sera également de revenir sur l’évolution du marché financier régional au cours du quatrième trimestre 2017.

Les échanges en cours avec le Cadre permanent de concertation de l’OHADA (Cpc) sur la problématique du niveau de capital social minimum requis pour les entreprises faisant appel public, à l’épargne sur le marché financier de l’UEMOA, seront ainsi à l’étude.

Afrique de l'Ouest

HEC PARIS consolide sa présence sur le continent africain en nommant un Directeur Général pour l'Afrique de l'Ouest et Centrale

Paris, le 17 juillet 2018 - HEC Paris annonce la nomination d'Alexis John Ahyee, 45 ans, au poste de Directeur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.