Afrique du Sud: Un journaliste attaqué pour avoir pris en photo un politique

communiqué de presse

Le 20 mars 2018, un leader politique a attaqué un journaliste du Cap (Afrique du Sud) alors que ce dernier couvrait une affaire devant le parlement. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son affilié sud-africain, l'Association des professionnels des médias d'Afrique du Sud (MWASA), condamnent cette attaque et exigent que la liberté de la presse soit respectée dans ce pays.

Le 20 mars 2018, un leader politique a attaqué un journaliste du Cap (Afrique du Sud) alors que ce dernier couvrait une affaire devant le parlement. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son affilié sud-africain, l'Association des professionnels des médias d'Afrique du Sud (MWASA), condamnent cette attaque et exigent que la liberté de la presse soit respectée dans ce pays.

Le mardi 20 mars au Cap, le journaliste Adrian De Kock, qui travaille pour le site sud-africain Netwerk24, a été attaqué près du Parlement par Floyd Shivambu, vice-président du parti d'extrême gauche sud-africain « Combattants pour la liberté économique » (EFF). M. De Kock venait de le prendre en photo et de l'interroger.

Avec deux autres hommes, M. Shivambu s'est alors mis à l'attaquer: il a exigé que la photo soit supprimée et a tenté de casser son appareil photo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.