Sénégal: Célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose - Touba, point focal de la stratégie nationale

Journée mondiale de la tuberculose

La Journée mondiale de lutte contre la tuberculose est célébrée, ce samedi 24 mars, à Touba. Elle sera marquée par une mobilisation dans la cité religieuse et une radiophonie des détenus avec la radio mobile.

Le choix de Diourbel s'explique, selon le médecin-chef de région de Diourbel, Dr Balla Mbacké Mboup, par le fait qu'elle fait partie des régions qui ont un fort taux de notification de cas de tuberculose. « Il y a un fort taux de détection de 64 %, soit 1400 malades notifiés au niveau de la région de Diourbel. A cela vient s'ajouter la démographie et la situation géographique ».

« Les facteurs qui favorisent cette maladie, dira-t-il sont la pauvreté et la promiscuité. Nous voulons sensibiliser les populations pour pouvoir détecter ceux qui ne sont pas dépistés ces dernières années. Il y a un pourcentage important de perdus de vue mais nous notons qu'il y a une amélioration ».

Et de poursuivre : « Les causes des abandons de traitement sont l'éloignement des structures de santé, la stigmatisation. Cette journée permet aux autorités sanitaires de sensibiliser les populations sur cette pathologie, sur les mesures préventives et curatives ».

Il y a beaucoup d'activités qui ont été retenus dont la tenue d'un atelier de sensibilisation de tous les acteurs mais aussi une journée de mobilisation dans la cité religieuse avec la mise en œuvre d'une radio mobile pour la radiographie des détenus.

« Nous avons invité tous les autres secteurs : éducation, le transport avec les chauffeurs, la justice avec les détenus, toutes les populations qui peuvent avoir la tuberculose pour qu'ils puissent avoir le maximum d'informations sur les cibles qui sont potentiellement atteintes de tuberculose ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.