Togo/Cote d'Ivoire: Amical - La difficile semaine des eléphants

Entre les blessures, les désistements et les problèmes administratifs, les Eléphants (A et Espoirs) ont connu une semaine difficile pour la rentrée des classes. Quatre mois après leur élimination de la qualification à la Coupe du monde par le Maroc, à Abidjan, les Eléphants s'apprêtent à disputer, ce samedi, un match amical contre le Togo, au stade Pierre Brisson à Beauvais (France).

Suivra la Moldavie, le 27 mars. En regroupement à Chantilly depuis le début de la semaine, Ibrahima Kamara, le sélectionneur intérimaire, et son staff composé entre autres de Kolo Touré, Tizié JeanJacques... ont travaillé avec un effectif incomplet.

En plus des trois absences sur blessure constatées par le staff des Eléphants (Maxwell Cornet, Jean-Philippe Gbamin, Wilfried Zaha), le groupe a vécu sans Yaya Touré. Le milieu de terrain, qui n'a pas donné de nouvelles jusqu'au mardi dernier, a finalement donné les raisons de son absence à Chantilly. Le capitaine vainqueur de la CAN 2015 ne sera pas des deux regroupements pour des «raisons familiales».

Mais à côté de ce cas, il y a tout un autre à déplorer. Les absences des trois gardiens convoqués pour des raisons administratives. Sylvain Gbohouo, Badra Ali Sangaré et Hortalin Zadi Blé, après moult tractations se sont vus délivrer les visas, hier.

Les trois gardiens ont quitté Abidjan, la nuit dernière (23 heures) mais leur participation au match est exclue. On devrait s'attendre à les voir à l'œuvre face à la Moldavie, le 27 mars prochain. Espoirs-Beauvais annulés Un fait inadmissible et difficile à comprendre pour une équipe comme la Côte d'Ivoire. Toute chose qui a obligé Kamara Ibrahim, pour sa mission de pompier, à bosser avec le portier des U23, Axel Kacou.

Ce dernier devrait tenir le poste, ce samedi, face aux Eperviers du Togo. La participation du portier de Tours (Ligue 2) est motivée par l'annulation du match que les Espoirs devraient livrer face à la formation de Beauvais. Et là aussi plusieurs joueurs sont restés bloqués à Abidjan. A l'instar des seniors, les espoirs évoluant dans le championnat local ont eu leur visa, hier, mais ils ne sont plus sûrs de prendre l'avion.

Le Sporting Club de Gagnoa, l'AS Tanda et le FC San Pedro pourraient avoir besoin de leurs joueurs pour la journée de championnat, ce weekend. L'Asec Mimosas ayant déjà posé son veto pour libérer ses joueurs à cause d'un vice de procé- dure.

En plus, il n'est même pas sûr que le match du 27 mars contre les Espoirs du Togo soit maintenu. Quatre mois après avoir dit au revoir à la Russie, les choses ne se sont pas améliorées. Et une contreperformance, ce samedi, face au Togo, ravivera encore plus la polé- mique autour de l'équipe nationale. Rendez-vous est donc pris, à 18h GMT, ce samedi, au stade de Beauvais

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.