27 Mars 2018

Afrique du Nord: La ministre de l'agriculture primée à Londres « personnalité économique arabe pour l'année 2017 »

La ministre de l'agriculture, Mme Lemina Mint El Ghotob Ould Momma, a reçu récemment à Londres le prix de la personnalité économique arabe pour l'année 2017, choisie parmi les 10 candidats du monde arabe qui se sont distingués par leurs efforts et leurs contributions à l'amélioration des performances de l'économie arabe.

Ce prix créé en 2016 récompense l'excellence dans le monde arabe. Le choix des candidats est fait par une élite d'experts aux hautes compétences et de diverses spécialités suivant des critères empreints de transparence, d'honnêteté et de neutralité.

Au cours de la cérémonie organisée pour la remise du prix, la ministre de l'agriculture a prononcé un discours, devant la haute commission, le secrétariat général du prix, les élites et les invités, dans lequel elle a indiqué que cette récompense illustre la vision de développement global du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Elle a ajouté que ce prix va contribuer au renforcement de l'action arabe commune en la hissant vers plus de progrès, de prospérité et de croissance, soulignant que cette distinction valorise les acquis de la femme arabe dans des domaines qui étaient réservés exclusivement aux hommes.

Elle a assuré que le mérite dans l'obtention de ce prix revient en premier lieu au Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui a planifié et esquissé les politiques économiques et sociales de la Mauritanie qui ont permis de placer le pays sur les rails du progrès et de la prospérité comme en témoignent nombreuses organisations régionales et internationales.

Elle a également indiqué que ce prix atteste de la reconnaissance des réalisations effectuées dans les divers domaines de développement dont la croissance continue du secteur agricole qui résulte de la place importante qu'accorde le Président de la République au développement de l'agriculture dans tous ses aspects et différentes filières en vue d'assurer la sécurité alimentaire du pays.

Cette attention particulière du Président de la République s'est traduite par des politiques agricoles efficientes et par le suivi constant de l'élaboration de stratégies de développement ambitieuses pour le secteur que le gouvernement s'attèle à mettre en œuvre à travers des programmes et des projets structurant dont principalement ceux relatifs à la mobilisation des ressources financières, l'augmentation des superficies aménagées, la diversification agricole et l'amélioration de la production et de la compétitivité.

La ministre a indiqué dans ce cadre que l'exécution de ces programmes a permis un changement qualitatif qui s'est répercuté de façon profonde par l'amélioration des conditions de vie des populations de manière générale et des agriculteurs en particulier.

Elle a souligné que parmi ses programmes et projets figurent ceux relatifs à la maitrise de l'eau comme le projet du canal Aftout Sahli long de 55 km qui va permettre l'irrigation de 26000 ha dont 12000 ha pour la riziculture.

Elle a ajouté que sera effectué dans ce cadre le creusement et la réhabilitation de plusieurs canaux comme l'affluent de Koundy dont les travaux approfondissement et d'élargissement vont démarrer très prochainement pour irriguer des surfaces considérables comme il sera procédé à la construction du barrage de Wad Seguelil à Atar qui sera le deuxième en importance dans le pays après celui de Voum-legleita, permettant la maitrise de plus de 11 millions m3 d'eau.

La ministre a affirmé qu'il sera procédé aussi à la construction et à la réhabilitation de plusieurs autres barrages et digues avec notamment l'aménagement de la ferme irriguée de Rkiz dont la surface est de 3500 ha qui va bénéficier à 4200 familles, comme seront effectifs les aménagements et l'extension des 2200 ha de la ferme pilote de Boghé au profit de 4400 familles et la réhabilitation de la ferme pilote de Bouki sur 750 ha. Cela permettra ainsi de maitriser l'irrigation d'environ 3000 ha de la plaine fertile de Boghé augmentant de façon considérable les superficies exploitées.

A propos de l'extension des surfaces aménagées, la ministre a indiqué que durant les dernières années il a été procédé à l'aménagement de nombreuses fermes irriguées dont celle de Enkke sur 250 ha au profit de 500 familles dans la moughataa de Rosso et la réhabilitation de 24 fermes d'une superficie totale de 664 ha au bénéfice de 13893 agriculteurs villageois dans les wilaya du Brakna du Trarza.

Elle a souligné que dans le cadre de la diversification agricole une impulsion nouvelle a été donnée à la culture maraîchère dont le démarrage de la campagne a été lancé par le Président de la République en personne entrainant l'augmentation des fermes pilotes, l'appui des agriculteurs en intrants agricoles et en outils ainsi que le soutien des producteurs dans le domaine de la production et de la commercialisation.

Elle a ajouté qu'une usine de conditionnement et d'emballages des dattes et légumes a été créée en vue de dynamiser ces deux filières et d'augmenter la valeur ajoutée de leur production en plus de l'augmentation de la couverture de la demande nationale en dattes et légumes et la diminution des importations, précisant que la capacité globale de cette usine est de 500 tonnes/an.

Elle a signalé aussi qu'un laboratoire moderne sera construit pour fournir un grand nombre de vitro plants de haute qualité en vue de créer de nouvelles palmeraies, de préserver la diversité génétiques des palmiers et d'éviter la disparition de certaines espèces, ajoutant qu'il a été également procédé avec succès à l'introduction de la culture du blé dans le cycle agricole au niveau de l'irrigué et du pluvial.

Elle a assuré que des projets pilotes de culture des fourrages verts seront lancés et que les agriculteurs seront encouragés par les semences, par la vulgarisation et la formation comme seront mis sur pied dans ce cadre divers programmes relatifs au renforcement des équipements de lutte contre les fléaux agricoles, le désenclavement des zones de production et le renforcement des capacités des équipes de suivi.

Elle a enfin indiqué que toutes ces mesures ont permis, entre autres, une augmentation continue de la production agricole et à relever le taux de la couverture des besoins en produits agricoles, à titre d'exemple, les importations en riz ont diminué de 70% durant les trois dernières années.

Mauritanie

Communiqué du Conseil des ministres

Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 15 Novembre 2018 sous la Présidence de son Excellence… Plus »

Copyright © 2018 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.