2 Avril 2018

Togo: Un nouveau réseau démantelé ce lundi à Attiégou

Mobilisation nationale obligatoire contre les ritualistes des sacrifices humains béninois au Togo. C'est du moins ce que souhaite le MMLK contre ce nouveau fléau dont les auteurs ont choisi désormais de franchir notre frontière de l'Est pour s'abriter à Lomé et poursuivre leurs sales besognes.

Evoquant le sujet, le mouvement du pasteur Edoh Komi indique qu'il "n'est plus de secret pour personne que les folles et persistantes rumeurs faisant état de la présence sur le territoire Togolais des GAYMAN ou des ritualistes des sacrifices humains venus du Benin, sont désormais plus qu'une réalité" et que, "connus comme de individus lugubres, cyniques, cupides et assoiffés de gains facile, poursuivis au Bénin, ces ritualistes ont pris la poudre d'escampette pour croire se trouver un refuge dans notre pays".

Il constate avec joie que " c'est sans compter sur la vigilance des populations urbaines de Lomé et la rigueur des forces de sécurité togolaises dont la collaboration commence par les mettre hors d'état de nuire". C'est donc cette vigilance qui a permis "l'arrestation d'un groupe de présumés GAYMAN ce lundi matin à Attiegou sans ignorer ceux déjà dans les mailles des forces de sécurité".

Vu que cette situation inquiète plus d'un, "le Mouvement Martin Luther KING lance un appel pressant à la mobilisation nationale pour l'assaut final. Car, voyant la furie et l'engagement dont l'opération de leur matraquage est menée, le reliquat de ces anthropophages criminels va tenter de s'échapper du contrôle sécuritaire vers des localités reculées et lointaines de l'intérieur du pays".

Aussi, met-il en garde les citoyens véreux et complices de cette entreprise diabolique et mesquine à s'en détourner illico presto en vue de livrer les vrais auteurs aux services compétents.

Dans le but de venir à bout de ce réseau d'êtres humains maléfiques et mal intentionnés dont la présence sème déjà la terreur et la psychose au sein de la population, le MMLK appelle-t-il les propriétaires de maison à ne pas tomber sous le pouvoir tentateur de l'argent en les hébergeant chez eux si ce n'est stratégiquement pour les dénoncer au lieu approprié.

Enfin, se veut-il, "conscient et confiant qu'avec cette allure fusée de l'opération de matraquage, l'entreprise des ritualistes ne va pas prospérer au Togo par la grâce de Dieu".

Togo

Samuel Dzamesi arrêté en possession de crâne et d'organes humaines

Il n'ira pas au bout de sa mission. Lui, c'est Samuel Dzamesi. L'homme, âgé de 23 ans, a été… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.