3 Avril 2018

Libye: Saadi Kadhafi innocenté par la justice dans une affaire de meurtre

Photo: Public Domain Pictures
Maillet de justice

Un tribunal de Tripoli a innocenté mardi 3 avril Saadi Kadhafi, le troisième fils du guide libyen, de toutes les accusations qui pèsent contre lui dans l'affaire du sportif Bachir Rayani mort en 2006 suite à des coups sur la tête.

L'homme est décédé après une dispute dans une villégiature possédée par Saadi Kadhafi. Depuis le début de l'année, le tribunal a repris les jugements des anciens responsables libyens, suite à leur transfert de la prison al-Hadaba à un lieu qui dépend du ministère de la Justice. Saadi Kadhafi a été extradé du Niger, contre son gré, en 2014, après avoir fui ce pays en 2011 pour Niamey.

Ce tribunal n'a condamné Saadi Kadhafi qu'à un an de prison, pour ivresse lors du décès de son ami, le sportif Bachir al-Rayani, intervenu dans la maison de Saadi Kadhafi. Le tribunal du nord de Tripoli a différé plusieurs fois son jugement, et l'a finalement innocenté de toute responsabilité dans la mort de cet homme.

La famille de Bachir Rayani, la victime, a contesté cette décision en exprimant ses regrets : « Nous avons toutes les preuves contre Saadi Kadhafi », déclare le fils de la victime qui fera appel du jugement.

Sur sa page Facebook, la famille de Bachir Rayani écrit : « C'est l'injustice de l'ancien régime qui se poursuit ».

D'après plusieurs observateurs, ce verdict semble être un préambule pour solder les autres affaires des dignitaires de l'ancien régime libyen, qui sont en attente devant la justice depuis plusieurs années.

Libye

L'ONU exige la fermeture des centres de détention des migrants

L'Organisation onusienne estime que les centres ne répondent pas aux critères requis pour accueillir des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.