3 Avril 2018

Burkina Faso: Lavage et cuisson des fruits et légumes - «Il ne faut pas en faire trop» (Hélène Ouédraogo, nutritionniste)

Il y a des périodes au Burkina, comme actuellement (dans une moindre mesure), où les légumes et fruits sont de saison. Des aliments dont l'importance a été scientifiquement prouvée dans la prévention de certaines maladies chroniques telles que le diabète, l'obésité et même le cancer.

A cet effet, l'OMS recommande une consommation minimale de 400 grammes de fruits et légumes, soit 5 de ceux-ci par jour et par personne. En consommons-nous assez ? Savons-nous tirer grand profit de ces fruits et légumes quand ils sont de saison ? Comment les consommer pour qu'ils profitent à l'organisme ? Autant de questions auxquelles a bien voulu répondre Hélène Ouédraogo, nutritionniste à la Direction de la nutrition (DN) de Ouagadougou.

Même si la quantité de ceux-ci tend à diminuer maintenant sur le marché, il n'en demeure pas moins que le Burkina Faso est un pays riche en fruits et légumes. Il y a à peine un à deux mois de cela, ils étaient de saison. Tomate, oignon, chou, carotte, papaye et fraise se faisaient admirer dans nos marchés et « yaars » et même aux abords des voies où ils sont commercialisés. Face à une telle abondance, on se demande si les Burkinabè savent tirer profit de ces aliments. Pas vraiment.

Selon de nombreux constats en effet, les Burkinabè ne sont pas de grands consommateurs de fruits et légumes. Mais les deux aliments ne sont pas logés à la même enseigne : les légumes sont utilisés dans la préparation de nombreuses sauces, quant aux fruits, leurs prix, relativement élevés, font que ne les voit pas beaucoup dans les assiettes des Burkinabè. Prenant l'exemple de quelques légumes et de la fraise, de saison au moment de l'interview qui a été réalisée début mars, la nutritionniste a précisé, pour chacun, les vitamines qu'on peut y puiser en les consommant.

Dans la tomate, on trouve : la vitamine C, les vitamines B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B6 (pyridoxine), B3 ou PP (niacine), B9 (folates), la vitamine E et la provitamine A que l'organisme transforme en vitamine A. Parmi les minéraux, elle est riche en potassium, en fer, en magnésium et en phosphore

Le concombre contient de petites quantités de provitamine A et de vitamines B, C et E. Il contient du potassium, du calcium, du phosphore, du magnésium, du fer ainsi que du soufre comme sels minéraux.

Le chou est particulièrement riche en provitamine A et en vitamine C, bien qu'il contienne également des quantités significatives de vitamines B, E et K. En matière de minéraux, le chou est aussi riche en potassium mais pauvre en sodium. Il contient également assez de calcium, de phosphore, de fer et de magnésium ainsi que de soufre.

La courge est riche en provitamine A et en minéraux tels que le potassium et le calcium.

L'aubergine occidentale est surtout riche en vitamines B (B1, B2, B3, B6, B9) et C. Les aubergines contiennent en général du potassium, du magnésium, du phosphore, du fer et du soufre.

La fraise contient les vitamines C, B2 et B6, les folates (vitamine B9), les sels minéraux comme le potassium, le magnésium, le calcium, le phosphore et le fer.

De ces aliments nous pouvons faire plusieurs utilisations culinaires telles que la sauce, la crudité, le jus (tomate, chou), la purée, le grillé au four (pour la courge, l'aubergine occidentale).

Toutefois, fera remarquer Mme Ouédraogo, il convient de prendre un certain nombre de précautions dans le lavage et la préparation de ces aliments, qui peuvent aussi nuire à l'organisme. « Tout fruit ou légume mal lavé et consommé nous expose à des maladies telles que les infections digestives comme les parasitoses (diarrhée amibienne... ) et la fièvre typhoïde », a-t-elle prévenu.

En plus, a-t-elle ajouté, un trop long trempage dans l'eau et une longue cuisson peuvent également détruire les vitamines qui sont dans les légumes. A cet effet, a-t-elle conseillé, il ne faut pas laisser les légumes longtemps dans l'eau de lavage.

En outre, pour conserver les valeurs nutritives des légumes pendant la cuisson, il est conseillé de les cuire à l'eau bouillante ouà la vapeur. Celalimite les échanges entre les aliments et le milieu de cuisson. Le goût, la saveur et la valeur nutritive des aliments sont ainsi conservés. Les soupes et les ragoûts conservent aussi tous les minéraux, de même que la cuisson au four et le rôtissage.

Burkina Faso

Dialogue politique entre le pays et l'Ue

Les sept ambassadeurs des pays membres de l'Union européenne au Burkina Faso, ont tenu une rencontre avec des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.