5 Avril 2018

Afrique: Israël - Rassemblement d'opposants au projet d'expulsion des migrants

La question de l'avenir des près de 40 000 Erythréens et Soudanais présents en Israël toujours au coeur du débat politique dans le pays. Quelques centaines de personnes ont manifesté, ce mercredi, dans le centre de Jérusalem.

En moins de 24 heures en début de semaine, Benyamin Netanyahu a annulé à la fois le projet initial du gouvernement d'expulser les migrants érythréens et soudanais vers des pays tiers d'Afrique et l'accord avec le HCR qui aurait permis à plus de 16 000 personnes d'être réinstallées dans des pays occidentaux et au moins autant d'obtenir le statut de réfugié en Israël. Des revirements qui aux yeux de Tomer, professeur de biologie dans un lycée de Jérusalem, traduisent l'impasse dans laquelle se trouve l'exécutif.

« En somme, maintenant, il n'y a rien, se désole-t-il. Pas de solution et la situation demeure telle qu'elle est depuis des années désormais. Ils n'ont pas de solution donc ils essayent de manipuler l'opinion publique et de faire de fausses accusations à propos de tout le monde. C'est ce que font les gouvernements qui ne savent pas quoi faire. »

Après l'échec d'un accord avec le Rwanda, les autorités israéliennes ont dû libérer, ce mercredi, 58 migrants incarcérés en attente d'une expulsion vers Kigali. Une bonne nouvelle à double titre pour Rémi Daniel, membre du parti travailliste.

« A mon avis, c'est le symbole de deux choses : l'absence de plan du gouvernement, et aussi du fait que la séparation des pouvoirs en Israël fonctionne encore et c'est la Cour suprême qui fait pression sur le gouvernement pour qu'il libère ces gens-là qu'elle considère comme arrêtés et incarcérés de manière illégale. »

Devant la Cour suprême, le représentant de l'Etat a toutefois affirmé que le gouvernement cherche encore à négocier un accord d'expulsion avec un pays tiers. Les regards se tournent vers l'Ouganda. Mais le ministre des Affaires étrangères ougandais nie tout contrat « formel ou informel » avec Israël.

Afrique

En Afrique de l'Ouest et centrale, la fête de la Tabaski marquée par la crise

Beaucoup de pays d'Afrique de l'Ouest ou d'Afrique centrale célèbrent, ce mardi 21 août, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.