5 Avril 2018

Sénégal: A la recherche de fonds pour l'intégration du genre dans les forces armées

Des fonds sont recherchés pour intégrer l'aspect genre dans les forces armées. C'est dans ce sens qu'une table ronde des Bailleurs du Programme de Formation sur l'Institutionnalisation du Genre dans les Forces Armées  s'est tenue le jeudi 29 mars 2018 au Cercle Mess des Officiers Dakar, Sénégal. 

Le  Ministère des Forces Armées, en collaboration avec le Ministère de la Femme de la Famille et du Genre, l'ONG Femmes Africa Solidarité (Fas) et Onu Femmes a tenu, le 29 Mars 2018 au Cercle Mess des Officiers-Dakar, une table ronde des bailleurs. Cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme de formation sur « l'Institutionnalisation du genre dans les Forces Armées ».

Les services de FAS soulignent que ce programme national vise à soutenir l'intégration du Genre dans les Forces Armées grâce à la formation et au renforcement de capacité du personnel des Forces Armées sénégalaises à tous les niveaux conformément à la Stratégie Sectorielle Genre des Forces Armées (2012-2022) pour l'équité et l'égalité.

Selon eux, la Stratégie Sectorielle genre des Forces Armées a permis en 2011 avec un certain nombre de mesures dont la révision du cadre juridique, à l'intégration des femmes dans les corps militaires et à la prise en compte des besoins spécifiques de formation en genre.

Ils estiment que l'intégration du genre dans les Forces Armées demeure aujourd'hui un enjeu primordial pour le Ministère des Forces Armées car elle constitue une valeur ajoutée aux objectifs de défense et de sécurité en termes d'efficience et d'efficacité stratégique et opérationnelle.

D'après eux, l'organisation de la Table ronde visait à mobiliser les Partenaires à la réalisation pérenne de ce programme dont le module de formation, validé en Décembre 2017 par les Experts des Forces Armées et de la Société civile, sera enseigné par l'ONG à travers son Centre PanAfricain pour le Genre, la Paix et le Développement (PAC) puis intégré dans les curricula des écoles et centres de formation militaire et des cycles de formation seront organisés pour son implémentation pour une durée de trois ans.

Sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur le Ministre des Forces Armées, et de Son Excellence Madame la Ministre de la Femme de la Famille et du Genre, la Table Ronde avait vu la participation de la Commission de l'Union africaine, des représentants des ambassades et de Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de Grande Bretagne, des Agences des Nations Unies, des Agences de la Coopération Internationale, des Organisations Internationales, la CEDEAO ainsi que la Société Civile.

Sénégal

Xi Jinping espère que sa visite permettra d'approfondir les relations sino-sénégalaises

Le président chinois Xi Jinping espère que la visite de deux jours qu'il va effectuer au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.