5 Avril 2018

Afrique: Eliminatoires CAN féminine Ghana 2018 - Le Congo défendra son avantage à Bangui

Après avoir gagné la première manche à domicile (2-0) face aux Fauves du Bas-Oubangui, les Diables rouges dames doivent finaliser le travail, le 8 avril dans la capitale centrafricaine, pour valider le ticket qui leur permettra d'affronter les Lionnes indomptables du Cameroun, lors du tour décisif.

Les Congolaises n'avaient plus disputé un match officiel depuis la fin des Jeux africains de Brazzaville, en 2015. Plus de peur que du mal, elles ont gagné le match aller du tour préliminaire devant les Centrafricaines, avec un avantage, pas le moindre, de deux buts. Un score flatteur, puisqu'elles ont attendu longtemps pour cadrer leur première frappe.

Le talent de Bénédicte Peggy Somboya, la gardienne des Fauves du Bas-Oubangui, a privé Paulmiche Mahouna d'une ouverture du score à la 33e mn. Après, plus rien d'intéressant jusqu'à la faute commise par cette gardienne sur Dembélé Aminata, occasionnant ainsi un penalty en faveur des Diables rouges. Estelle Frangelle Kokolo transforme la faute en but à la 40e mn.

Libérées après ce but, les Congolaises font le break à la 44e mn, qui porte la griffe de Dembélé Aminata. L'addition aurait pu être un peu salée si la gardienne centrafricaine n'avait pas détourné la frappe de Smith Adama, dans le temps additionnel de la première mi-temps. La manche aller étant pliée, les Diables rouges s'attendent à un match retour difficile à Bangui, le dimanche. Mais Raphaël Mafoua reste confiant.

« Je pense que le premier pas a été franchi, parce que nous avons fait notre travail. Mais, il nous a manqué un match international pour jauger le niveau atteint par les filles. Qu'à cela ne tienne, c'est l'essentiel. Il nous a manqué aussi de l'efficacité pour améliorer notre résultat. Nous allons tout faire pour corriger cela en peu de temps, au niveau de la finition. Il faut juste améliorer ce que nous avions déjà fait. Grâce à ce score (2-0), il n'est pas impossible que nous marquions un but à l'étranger. Nous sommes sûrs qu'au match retour, on fera mieux », a expliqué l'entraîneur congolais après la rencontre.

Félicité Viviane Bengué, l'entraîneur de l'équipe centrafricaine, a promis de revoir la copie de la manche aller, afin de priver les Congolaises d'une qualification qui leur tend peut-être déjà les bras. « Nos filles n'ont pas démérité. Les Congolaises ont pratiqué le beau football. Le penalty que mes filles ont concédé les a démotivées. En tant que technicienne, j'ai vu les imperfections. Je sais comment les remotiver et nous allons préparer sereinement le match retour. Le Congo a joué à domicile avec tous les atouts, mais chez nous, nous ferons mieux, parce que je compte aller un peu loin avec mes joueuses », a-t-elle promis.

Centrafrique

Trois groupes d'ex-Seleka annoncent une alliance au nom de la paix

En Centrafrique, les dirigeants des trois principaux groupes politico-militaires issus de la Seleka ont conjointement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.