7 Avril 2018

Mauritanie: L'opposition veut participer aux prochaines législatives

L'opposition mauritanienne entend participer aux prochaines élections législatives prévues cet été 2018. Elle avait boycotté le précédent scrutin législatif de 2013.

Le G8 et le Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU), les deux structures qui regroupent l'opposition se disent décidées à tout mettre en oeuvre pour arriver à une alternance mais exigent d'être associées à la constitution de la CENI. D'où l'appel lancé ce vendredi lors d'une conférence de presse par Mohamed ould Maouloud président du FNDU.

Nous allons participer aux prochaines élections.

L'opposition demande par ailleurs que soient pousuivis en justice tous ceux qui appellent à modifier la Constitution dans le but de permettre au président Ould Abdelaziz de briguer un troisième mandat en 2019. Jusque-là le président a toujours assuré qu'il respecterait la Constitution mais plusieurs de ses partisans ont lancé des initiatives qui vont dans le sens contraire, notamment via des affiches. Ce qui, pour l'opposition, constitue potentiellement un trouble à l'ordre public.

Mauritanie

Un point de passage frontalier pour faciliter les échanges entre l'Algérie et la Mauritanie

L'Algérie et la Mauritanie souhaitent améliorer leurs relations économiques et commerciales… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.