8 Avril 2018

Mali: Etre une femme ambitieuse dans le pays

Bamako — Les femmes sont des leviers pour la paix, le développement et la grandeur du monde. Malgré les violences, les crises, les conflits, les guerres, elles se relèvent, avancent, bâtissent. J'en ai rencontré beaucoup dans les grandes villes ou les plus petits villages d'Afrique, et je ne manque jamais une occasion de saluer leur courage et leur ténacité.

C'est pourquoi j'ai été très enthousiaste lorsqu'on m'a proposé de préfacer « Etre une femme ambitieuse au Mali », un roman semi-autobiographique de Sadya Touré, une jeune femme de 20 ans très active dans l'arène associative et elle-même pleine d'aspirations.

Son livre raconte l'histoire d'Alimatou Touré qui, malgré le poids des traditions, rêve de devenir Secrétaire Générale des Nations Unies. Une source d'inspiration pour les femmes du Mali, d'Afrique et même du monde entier. D'autant plus que les Nations Unies travaillent à promouvoir les femmes dans les postes à responsabilité.

Le livre évoque la non-scolarisation ou la déscolarisation des filles, résultant notamment du mariage précoce. Selon une étude de l'Etat malien et des Nations Unies datée de 2015, 16 % des femmes âgées de 15-49 ans se sont mariées avant l'âge de 15 ans . Dans certaines régions du Mali, des fillettes de 10 ans deviennent épouses et risquent de s'éteindre en donnant la vie dans un pays où, en 2015, une étude de l'OMS, l'UNICEF, l'UNFPA et la Banque Mondiale rapportaient 587 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes.

Le roman évoque aussi l'excision, qui engendre de graves conséquences sur la santé des filles et des femmes, quand elle ne les tue pas. D'après l'étude de l'Etat malien et des Nations Unies, 83% des Maliennes ont été « coupées », et trois-quart des femmes interrogées soutiennent cette pratique, non criminalisée dans le pays. Les Nations Unies ont mené des plaidoyers ardents sur le danger des mutilations génitales féminines.

Les défis sont nombreux, mais les femmes comptent pour la moitié de l'humanité et, à ce titre, leur voix compte et leurs aspirations sont on ne peut plus légitimes. « Etre une femme ambitieuse au Mali » met d'ailleurs en lumière comment l'héroïne se démène pour montrer qu'une femme doit avoir des ambitions, se battre pour réaliser ses rêves, sans se préoccuper des perjures.

Se départir des préjugés et transformer les épreuves en terreau de fertilité. J'ai vu des femmes meurtries, blessées, brisées devenir des ambassadrices de la paix, de la cohésion sociale, du développement, des Objectifs de Développement Durable, de l'égalité de sexe. Ce chemin a été parcouru avec le soutien d'hommes, partenaires indispensables pour remporter les combats que nous menons.

Des combats pour lesquels le roman de Sadya Touré apporte une contribution modeste mais indispensable. Je suis séduite par la détermination de cette défenseure du droit des femmes, et félicite son courage à traiter, si jeune, de questions si sensibles.

J'encourage tous les lecteurs pour le soutien au plein épanouissement des femmes à parcourir ses lignes empruntes de sincérité, et à leur faire écho : le combat doit être collectif, et nous avons besoin de toutes les voix, toutes les forces, pour multiplier les chances d'atteindre nos objectifs.

Je nourris l'espoir que les aventures d'Alimatou Touré feront avancer la cause, créeront un électrochoc chez de nombreuses femmes et qu'elles s'affirmeront pour prendre la place qui leur revient de droit au sein de leur famille, de leur profession et dans la société toute entière. Qui sait : peut-être qu'un jour l'une d'elles prendra la tête des Nations Unies.

Mbaranga Gasarabwe Représentante spéciale adjointe pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Coordonnatrice résidente des Nations Unies, Coordonnatrice de l'action humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour le Mali.

Mali

Transfert du QG du G5 Sahel de Sevare à Bamako

La Force du G5 Sahel a-t-elle peur des terroristes ? C'est la question que l'on peut se poser, suite à la… Plus »

Copyright © 2018 Graça Machel Trust. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.