11 Avril 2018

Egypte: Peine capitale prononcée contre 36 personnes jugées pour terrorisme

Un tribunal militaire a condamné à mort 36 personnes pour une série d'attentats contre des églises coptes au Caire, à Tanta dans le Delta, ainsi qu'à Alexandrie. Ils ont fait près de 80 morts en 2016 et 2017. Les attentats avaient été revendiqués par le groupe Etat islamique du Sinaï.

C'est la première fois qu'un tribunal égyptien condamne un aussi grand nombre de personnes dans des attentats anti-chrétiens.

Jusque-là, les attentats n'étaient pas élucidés, comme dans le cas de l'église d'Alexandrie en 2010, qui avait fait une trentaine de morts.

Dans les cas d'agressions mortelles contre des chrétiens, les tribunaux prononçaient généralement des peines de prison après « une réconciliation » plus ou moins forcée.

Cela avait été le cas quand une douzaine de chrétiens avaient été lynchés à mort par une foule fanatisée en 2000.

Une semi-impunité qui n'est visiblement plus de mise depuis que le président Sissi a décrété une « guerre totale » contre le terrorisme islamiste.

Près de 60 000 militaires et policiers sont engagés dans une vaste campagne visant à éradiquer le groupe Etat islamique de son fief du Nord-Sinaï.

Les condamnations doivent encore être confirmées par le grand mufti le 15 mai.

Egypte

CAN-2019/Sénégal - Algérie (J-1) - Déclarations de joueurs algériens

Déclarations de joueurs de l'équipe nationale de football, recueillies par l'APS, dans la zone mixte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.