12 Avril 2018

Congo-Brazzaville: Formation - Des jeunes ponténégrins outillés pour les nouvelles possibilités du numérique

La ville océane accueille, pour la deuxième année consécutive, la conférence Jcertif, le plus grand évènement sur les technologies innovantes en Afrique. Cette activité, qui se tient sur le thème « Vers les nouvelles possibilités du numérique », a démarré le 12 avril à l'hôtel Helaïs et va durer trois jours.

Après la première édition organisée en mars dernier, la plus grande conférence sur les technologies innovantes revient dans la ville de Pointe-Noire. Au programme, une conférence sur les thématiques comme Mobile first, Interfaces naturelles en plein essor, Data and Marketing automation (les nouvelles matières premières), Machine learning, Transformation digitale ou numérique...

Aujourd'hui, les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont au cœur de tous les secteurs d'activité de la société. En organisant cette conférence, Jcertif entend contribuer à la promotion des TIC en République du Congo, tout en apportant une réponse aux questions de la formation et du renforcement des capacités dans ce domaine.

Ainsi, pendant cette activité, plusieurs ateliers de formation seront organisés sur différents cursus, parmi lesquels le Mobile, le Java, le Design, la Technologie embarquée, la Sécurité informatique, l'Entrepreneuriat, le Mobile money, le Web Marketing. Une manière pour Jcertif de continuer à promouvoir les TIC dans le pays et surtout de permettre à de nombreux jeunes, amoureux du secteur, de s'informer et de se former sur les nouvelles possibilités du numérique.

Pendant la première journée qui a marqué le lancement officiel de cette conférence, Max Bondhel, directeur de Jcertif international, a fait la présentation de sa structure créée en 2010 par un groupe de passionnés des TIC. « Jcertif international est présente dans plus de onze pays. C'est une organisation indépendante à but non lucratif dont l'objectif principal est de promouvoir l'innovation à travers les technologies de l'information et de la télécommunication. Actuellement, Jcertif a déjà formé plus de cinq mille jeunes en République du Congo dans le domaine des TIC », a-t-il dit.

La deuxième édition de la conférence Jcertif a connu une touche particulière, l'accompagnement de la société de téléphonie mobile Airtel Congo. Dans son mot de circonstance, Sandrine Yombi, responsable régionale de cette société dans le département de Pointe-Noire, a rappelé que la jeunesse congolaise a toujours été au centre de l'intérêt d'Airtel Congo. Ainsi, en se mettant aux côtés de Jcertif, sa société vient une fois de plus confirmer son engagement et sa détermination d'accompagner le pays dans cette politique qui vise à promouvoir les TIC. Notons que JCertif International attend de voir naître un environnement dans lequel la population des pays émergeants utilise les possibilités offertes par l'internet et les TIC afin d'innover dans tous les domaines.

Congo-Brazzaville

Emprisonnement ferme requis contre Makaya pour complicité d'évasion

Le ministère public a requis jeudi 19 juillet une peine d'un an d'emprisonnement ferme contre l'opposant Paulin… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.