13 Avril 2018

Afrique de l'Ouest: Application duTarif extérieur commun - Les pays de l'UEMOA en règle

En décembre 2016, souligne le Rapport 2016 de la Surveillance commerciale dans l'espace UEMOA, le constat est que tous les Etats Membres de l'UEMOA appliquent le TEC.

La Guinée Bissau a démarré la mise en ligne du TEC en octobre 2016. Les difficultés liées à la gestion des régimes économiques (entrepôt de stockage, industriel, etc.) ont été résolus par l'utilisation des codes additionnels.

Par ailleurs, on note des avancées quant à la mise à jour des libellés incomplets.

Toutefois, certaines entreprises de l'espace communautaire éprouvent des difficultés d'accès au marché communautaire en raison du changement de position tarifaire de certaines marchandises bénéficiant de l'origine communautaire.

Ces difficultés pourraient se compliquer davantage avec le passage au SH de 2017 appelant à l'anticipation d'éventuelles nouvelles difficultés au niveau de l'espace UEMOA. Sur ce point, l'exemple du Togo peut être mentionné. La solution au Togo a consisté à faire figurer sur les certificats d'origine à la fois le code numérique inscrit sur l'agrément de la marchandise et le nouveau code numérique dans le système SH 2012.

S'agissant toujours du TEC, les Etats Membres sont autorisés, dans le cadre des mesures complémentaires de protection qui accompagnent le TEC de la CEDEAO, prévues par le Règlement C/REG.1/09/1310 du 30 septembre 2013, à appliquer des droits de la nation la plus favorisée (NPF) différents de ceux définis dans le TEC sur un maximum de 3% des lignes tarifaires. Les Etats Membres sont libres de déterminer le niveau de la TCP mais, le cumul des droits maximum, y compris la TAI et la TCP, ne doit pas dépasser 70%.

Sénégal

Une peine de 20 ans et 14 acquittements au procès de 29 jihadistes présumés

Le verdict est tombé ce jeudi matin au tribunal de Dakar pour 29 Sénégalais suspectés de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.