13 Avril 2018

Burkina Faso: Mohamed Kahloun, ambassadeur de Tunisie au Burkina - « «Le pays » est un journal très respecté »

Les Editions « Le Pays » a reçu dans ses locaux, le 12 avril 2018, la visite de l'ambassadeur de Tunisie au Burkina Faso, Mohamed Kahloun. Lors de cette visite l'ambassadeur a eu un tête-à- tête avec le fondateur du journal, Boureima Jérémie Sigué. Des échanges que l'ambassadeur a qualifiés de très riches et fructueux.

L'ambassadeur de Tunisie au Burkina, Mohamed Kahloun, était dans les locaux des Editions « Le Pays », hier, 12 avril 2018. C'est le fondateur du journal, Boureima Jérémie Sigué, qui a reçu son hôte du jour. Environ 40 minutes d'horloge, c'est le temps qu'ont duré les échanges entre les deux personnalités. Avant que le visiteur ne décline l'objet de sa visite, le fondateur, Boureima Jérémie Sigué, lui a d'abord souhaité la bienvenue, avant de présenter en quelques mots l'entreprise de presse qu'il a fondée en octobre 1991 : un groupe de presse qui, en plus du quotidien « Le Pays », dispose de l'hebdomadaire culturel « Evasion », du mensuel consacré aux questions de santé, « Votre Santé » et de la Radio « Wendpanga ».

Les Editions « Le Pays » est une structure strictement privée, a indiqué Boureima Jérémie Sigué, adoptant une constance éditoriale et une rigueur managériale. Son credo, c'est l'information juste et indépendante. Le fondateur, Boureima Jérémie Sigué, a aussi fait un bref rappel de sa formation journalistique qui l'a conduit dans certains pays comme le Sénégal et le Canada. Il est également revenu sur sa carrière au sein de la Fonction publique où il a dirigé la radio nationale, la presse présidentielle et les Editions « Sidwaya ».

« « Le Pays » est un journal qui est beaucoup lu sur le plan national et international »

Pour sa part, l'ambassadeur de Tunisie au Burkina, Mohamed Kahloun, a noté qu'il y a un dynamisme de coopération qui existe entre son pays et le Burkina, notamment sur les plans économique, sanitaire et éducatif. Et pour maintenir et consolider cette coopération, a-t-il dit, il était nécessaire, pour lui, en tant que représentant de la Tunisie, de visiter les Editions « Le Pays » qui, pour lui, est « un journal qui est beaucoup lu sur le plan national et international ».

Et de souligner que c'est le premier organise de presse qu'il a visité depuis qu'il a déposé sa valise diplomate au Burkina. La Tunisie et le Burkina ont, selon lui, à peu près la même histoire, surtout sur les plans politique et sécuritaire. Il dit être satisfait des relations que les deux pays entretiennent. Dans les prochains mois, a-t-il indiqué, les Tunisiens auront la visite du président Roch Marc Christian Kaboré en Tunisie, ce qui sera d'ailleurs une première. « Nous devons travailler à booster la coopération et surtout les contacts entre les journalistes burkinabè et tunisiens, pour des visites de part et d'autre et des couvertures de gros évènements qui se passent soit en Tunisie soit au Burkina », a-t-il souhaité.

A son avis, le journalisme, ce n'est pas le 4e pouvoir comme le disent certains, mais plutôt le 1er pouvoir. Car il peut à la fois détruire et arranger, surtout dans la situation actuelle de développement. C'est pour cette raison, a signifié l'ambassadeur, qu'il a effectué cette visite aux Editions « Le Pays » qui est d'abord une institution « très respectée et qu'il lit chaque jour à cause de la constance de sa ligne éditoriale et de ses analyses pertinentes ».

Toutefois, M. Mohamed Kahloun souhaite ne pas rester seulement un lecteur, mais plutôt un acteur qui va appuyer la coopération entre les deux pays. Il a donc invité l'équipe des Editions « Le Pays » à visiter l'ambassade de Tunisie, question de faciliter la visite d'une délégation de journalistes burkinabè en Tunisie pour concrétiser et réaliser son objectif de manière tangible. L'ambassadeur, au cours de cette visite, a signé le livre d'or du Journal, dans lequel il a félicité le Canard et l'a encouragé pour son travail énorme. Avant de visiter quelques bureaux notamment la rédaction, la salle de saisie et de montage, la salle de documentation, l'ambassadeur a une fois de plus réitéré ses félicitations au fondateur des Editions « Le Pays ».

Carte de visite de l'ambassadeur de Tunisie au Burkina

« Je suis au Burkina comme ambassadeur depuis le 17 février 2017 et je suis le 1er ambassadeur de la Tunisie résidant au Burkina, dans l'histoire des deux pays. Juriste de formation et diplomate de carrière, j'ai travaillé dans plusieurs pays du Moyen-Orient, comme l'Irak et l'Iran. Avant que je vienne au Burkina comme ambassadeur, j'étais directeur de relations multilatérales et population avec l'Afrique au sein du ministère des Affaires étrangères »

Burkina Faso

Assemblée nationale - La révision du code électoral en ligne de mire

Sur le fondement de l'article 88 de la Constitution, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a adressé une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.