13 Avril 2018

Angola: Zaire - L'Exécutif attentif aux aspirations des citoyens à un logement décent

Soyo — La satisfaction des besoins des citoyens pour un logement décent, qui passe par le réaménagement urbain et la construction de villes, continue à l'ordre du jour de l'Exécutif angolais.

L'engagement a été réaffirmé jeudi à Soyo, province de Zaire, par le ministre et chef de maison civile du Président de la République, Cardoso Frederico, qui intervenait à la session de clôture du premier Conseil consultatif du Ministère de l'Aménagement du Territoire et Habitat qui a eu lieu dans la localité.

Selon le gouvernant, les défis incluent l'urbanisme, l'utilisation rationnelle des terres, la mobilité, l'assainissement de base et la gestion des déchets solides urbains.

Frederico Cardoso a indiqué que la question de l'inclusion sociale dans l'urbanisation implique une large diffusion des intentions et réalisations du Gouvernement, afin que les citoyens soient informés des plans directeurs municipaux, de l'utilisation des terres, des disponibilités de lots de terre et des partenariats public/privés.

«Cet exercice est nécessaire pour que les citoyens puissent faire un lotissement plus rationnel et social en accord avec leurs économies, leurs investissements, afin d'éviter l'accumulation et d'investir dans des zones inadaptées», a-t-il argumenté.

Le ministre d'État et chef de la maison civile du Président de la République a défendu à cette occasion la nécessité de démocratiser l'accès à une information qualifiée, d'intérêt public, pour que les citoyens sachent au bon moment ce que le Gouvernement a l'intention faire en termes de développement urbain, pour éviter les chocs que l'on voit dans l'occupation des zones qui sont destinées au développement urbain.

«On peut éviter que les gens dépensent de l'argent pour construire des maisons de loisirs dans les zones industrielles, des usines de ciment dans les zones réservées aux résidents, outre la nécessité de simplifier les processus d'attribution de la propriété», a-t-il souligné.

Selon lui, la rapidité dans ce domaine aide à soustraire de la pauvreté une partie importante de la population.

Il a également estimé essentielle la discussion sur les meilleures façons de tirer profit des connaissances et compétences des cadres du secteur et des entités invitées au Conseil consultatif pour le choix d'options qui assurent le développement durable du pays.

Il a souligné la nécessité de continuer à chercher des solutions aux problèmes posés sur la base de la pénurie de ressources humaines, financières, matérielles, techniques et technologiques disponibles.

"Nous sommes convaincus que cet événement a servi à consolider l'urbanisation, l'articulation et la cohésion institutionnelle, ainsi que les partenariats mutuellement avantageux que le secteur a avec des entreprises et plus d'entités publiques et privées qui contribuent aussi au succès de son travail », a-t-il renforcé.

Selon lui, le secteur a une vision pour le pays relativement aux questions liées à l'urbanisation, l'aménagement du territoire, le logement et la gestion foncières, ce qui satisfait l'Exécutif.

À son avis, ce point de vue permettra facilement au Ministère de l'Aménagement du Territoire et Habitat à articuler ses compétences et attributions avec les tâcjhes d'autres ministères pour éviter le chevauchement des tâches.

Il a assuré que la devise de ce conseil consultatif élargi «L'urbanisation en tant que facteur d'inclusion sociale» justifie la nécessité d'une réflexion sur le ministère du secteur vis-à-vis du pays.

«Nous avons l'habitude de dire que la patrie commence à la maison, se projette dans le quartier, dans la commune, le village, dans la commune, et se complète dans le pays. C'est est la taille de la mission de nos défis, nos responsabilités pour répondre aux attentes des populations », a-t-il renchéri.

Outre le ministre d'État et chef de la maison civile du Président de la République, l'événement a également compté sur l'orientation de la titulaire de l'Aménagement du Territoire et Habitat, Ana Paula de Carvalho.

Des experts nationaux et provinciaux du secteur ont participé à cette réunion, ainsi que le gouverneur de Zaire, José Joanes André, en tant qu'hôte.

Angola

L'Angola à la réunion du Commerce de la SADC

L'Angola participe depuis mercredi à la 30e Réunion du Comité des ministres du Commerce de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.