12 Avril 2018

Mozambique: Josina Machel, combattante de la liberté dans le pays

Héroïne de la lutte pour la liberté au Mozambique, Josina Machel s'est aussi battue pour les droits des femmes.

Elle est née sous le nom de Josina Abiathar Muthemba le 10 août 1945 dans la province méridionale de Inhambane. Chose inhabituelle pour une femme africaine de son époque, sa famille l'encourage à aller à l'école, et en 1956, elle part pour la capitale du pays, alors appelée Lourenco Marques, pour y fréquenter un lycée technique. C'est là que va débuter son engagement pour l'indépendance.

Josina Machel devient active politiquement dans les groupes d'étudiants clandestins, et membre d'une cellule illégale du Front de Libération du Mozambique, plus connu sous son abréviation portugaise FRELIMO. S'il est aujourd'hui le parti politique dominant au Mozambique, le FRELIMO a été fondé en Tanzanie en 1962 pour lutter pour l'indépendance par rapport au Portugal.

Une combattante déterminée

A 18 ans, Josina Machel décide de fuir le Mozambique pour rejoindre la guerre de libération contre les Portugais. Lors de sa première tentative de fuite, elle est capturée dans ce qui était alors la Rhodésie du Sud (aujourd'hui le Zimbabwe), renvoyée chez elle et emprisonnée pendant plusieurs mois. Lors de sa seconde tentative, elle parvient à se rendre au siège du Frelimo à Dar es Salaam, la capitale de la Tanzanie - un voyage de 3 500 kilomètres.

Elle reçoit alors une formation militaire et gravit les échelons du FRELIMO, devenant chef du Département des affaires sociales du parti en 1969 à l'âge de 24 ans. La même année, elle épouse Samora Moisés Machel, qui deviendra le premier président d'un Mozambique indépendant en 1975. Mais Josina n'a pas vécu suffisamment longtemps pour voir son pays libéré des Portugais. Elle meurt des suites d'une grave maladie à Dar es Salaam en 1971.

Militante pour les droits des femmes

Pour son attachement à la cause de l'indépendance - au nom duquel elle a même refusé une bourse pour aller étudier en Suisse, préférant rester et continuer à se battre dans la guerre contre les Portugais. Elle s'est également battue pour le droit des femmes à prendre part à la lutte de libération du pays, à porter les armes, et à être politiquement actives.

Alors, il est vrai que d'autres femmes se sont engagées dans la lutte armée. Beaucoup d'entre elles ont été encouragées par le succès qu'a connu Josina dans le mouvement de libération. Le mythe qui entoure Josina Machel est dû au regroupement de trois facteurs: son sacrifice personnel, sa mort prématurée et son mariage avec l'homme qui deviendra plus tard le président du Mozambique. Il n'est pas surprenant que le patronyme qu'elle n' a porté que pendant deux ans est celui dont on se souvient.

Journée nationale d'hommage

L'héritage de Josina Machel est évoqué chaque année le jour de sa mort, le 7 avril. cette date, le Mozambique célèbre sa Journée nationale de la femme, rendant ainsi hommage à son engagement pour l'égalité des droits.

Mozambique

Le président du Mozambique fait une escale à Luanda, en route pour le Cap-Vert

Le président de la République du Mozambique, Filipe Jacinto Nyusi, a escaladé Luanda, lundi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.