14 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Bientôt une usine de pressing hospitalier en Côte d'Ivoire

Un pressing central hospitalier sera bientôt construit en Côte d'Ivoire, le premier du genre en Afrique de l'ouest francophone.

C'est un projet de l'Association des cliniques privées de Côte d'Ivoire (Acpci), en collaboration avec des partenaires nationaux et extérieurs (African Laundry Consortium, Horizon Equipements Côte d'Ivoire et Ataub Afrique de l'ouest, Les Pressing du Bien-être). La signature de convention entre les différents partenaires de ce projet a eu lieu le 13 avril 2018, à Abidjan-Plateau.

« C'est une unité industrielle qui va œuvrer dans le domaine de l'hygiène du linge. Elle va permettre de répondre à une exigence de qualité mais aussi de sécurité des patients et des professionnels de la santé », a affirmé Joseph Boguifo, président du conseil d'administration de l'Acpci.

Selon lui, pour attirer les investisseurs, il est important d'avoir un système sanitaire de qualité et le secteur privé à son rôle à jouer auprès du gouvernement pour lui permettre d'assurer sa mission de service public qui lui est dévolue.

Pour Dr Bitty Marie-Josèphe, représentant la ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, marraine cette activité, ce projet s'inscrit dans le cadre du partenariat public-privé en vue de l'amélioration de la qualité du système sanitaire en Côte d'Ivoire. « Par le passé, chaque établissement sanitaire traitait son linge de façon individuelle. Désormais, avec ce projet, tout sera centralisé et mieux professionnalisé et il y aura une certaine sécurité en matière d'équipements en linge », a-t-elle indiqué.

Aussi dira-t-elle, ce projet répond à l'engagement du Président de la République de promouvoir le développement du secteur privé ivoirien. C'est à juste titre qu'elle a souhaité que de telles initiatives se multiplient pour favoriser le développement du secteur privé en Côte Ivoire.

Célestin Yobouet, président du comité exécutif d'Africa Laundry Consortium, explique que 10 à 15% des maladies nosocomiales (impliquant une hospitalisation moyenne de 4 à 5 jours et dans les cas extrêmes le décès du patient) sont dues à une hygiène insuffisante du linge.

Les personnes âgées et les enfants présentent un risque accru d'infection car leur système immunitaire est moins performant. C'est donc pour garantir que le produit fini est exempt de bactéries, tout en respectant un haut niveau d'hygiène que ce projet est né. L'objectif est de réduire le risque d'infection pour les patients et le personnel, à travers les équipements de blanchisserie.

Les résultats de l'étude technique sont attendus dans six mois.

Cote d'Ivoire

7e Sommet du Tac - Yamoussoukro se prépare à réserver un accueil fraternel à la délégation burkinabè

L'agenda du 7ème Sommet de Traité d'Amitié et de Coopération prévoit la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.