14 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Dîner-débat d'Initiatives Côte d'Ivoire (ICI)/Sidi Touré - « La jeunesse est au cœur des préoccupations du Chef de l'Etat »

«Notre objectif est de comprendre la vision et les actions du gouvernement pour diminuer le sous-emploi des jeunes et pour susciter la collaboration des autres parties prenantes », a expliqué Mme Djibo.

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l'Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré a indiqué lors du 12ème dîner-débat portant sur le thème : « Quelles politiques et stratégies du gouvernement en faveur des jeunes ? » que la problématique de l'emploi préoccupe le Président de la République, Alassane Ouattara. « La jeunesse se trouve au cœur de toutes les préoccupations du Chef de l'Etat », a-t-il affirmé, le 12 avril 2018, à Abidjan-Plateau, au cours de cette rencontre organisée par le Think Tank, « Initiatives Côte d'Ivoire ».

L'invité principal et les membres du Think Tank ont abordé les questions d'insertion des jeunes dans la société ainsi que les questions de citoyenneté et de valeurs. Justifiant le choix du thème, la présidence d'Initiatives Côte d'Ivoire, Mariam Djibo a soutenu que malgré le fort taux de croissance économique enregistrés depuis 2012, l'emploi des jeunes constitue des préoccupations du gouvernement et des inquiétudes des populations. D'où l'importance, selon elle de mener une réflexion sur l'emploi des jeunes. « Notre objectif est de comprendre la vision et les actions du gouvernement pour diminuer le sous-emploi des jeunes et pour susciter la collaboration des autres parties prenantes », a expliqué Mme Djibo.

A propos de la problématique de l'emploi des jeunes, le ministre Sidi Tiémoko Touré a indiqué que plusieurs actions ont été menées avec des résultats concrets. Après avoir soutenu que beaucoup reste à faire, il a fait remarquer que « le gouvernement est preneurs et encourage toutes les initiatives allant dans le sens de l'amélioration des conditions de vie de nos jeunes ».

Pour le ministre Sidi Touré, l'une des solutions à la question de l'emploi des jeunes réside dans l'équilibre démographique, la réforme du secteur éducation-formation. Aussi a-t-il insisté qu'il faut travailler à la mise en confiance des jeunes en leur pays et sur un avenir prometteur.

Selon lui, avec la création du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l'Emploi des Jeunes et du Service Civique, un ministère exclusivement dédié à la jeunesse est la preuve que le gouvernement est soucieux de leur devenir. Dans sa politique nationale de la jeunesse (Pnj) adoptée le 19 octobre 2016, le ministre Touré a affirmé que le gouvernement a pris en compte l'ensemble des initiatives des autres départements ministériels telles que identifiées dans le Programme National de Développement (Pnd) 2016-2020 ».

Poursuivant, le ministre Sidi Touré a souligné que la Pnj 2016-2020 s'appuie sur cinq, à savoir, la Stratégie nationale d'autonomisation des jeunes (Snaj), la Stratégie nationale de protection des jeunes (Snpj), la Stratégie nationale de service civique (Snsc), la Stratégie nationale pour l'insertion et l'emploi des jeunes (Sniej), la Stratégie nationale de promotion et de coordination des Initiatives en faveur des jeunes (Snpcifj).

Par ailleurs, le ministre en charge de l'emploi des jeunes a salué l'initiative du Think tank, avant de souligner que de telles pratiques concourent à aider le gouvernement dans ses choix et ses orientations.

Cote d'Ivoire

7e Sommet du Tac - Yamoussoukro se prépare à réserver un accueil fraternel à la délégation burkinabè

L'agenda du 7ème Sommet de Traité d'Amitié et de Coopération prévoit la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.