15 Avril 2018

Sénégal: Cybersécurité - L'exigence de s'adapter à la montée en puissance des cyberattaques

La formation des ressources humaines sur la cybersécurité est l'arme contre la fréquence des cyberattaques en pleine explosion à cause des enjeux économiques, géostratégiques. C'est tout l'enjeu d'un atelier sur les technologies émergentes et la cybersécurité, organisé récemment par Cisco en partenariat avec l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Les nouvelles technologies offrent à l'Afrique des opportunités pour rattraper son retard. Mais le continent noir, comme le reste du monde, sont tenus de se préparer à relever le défis posés par les hackers. Les cyberattaques sont dans l'ère du temps et ont comme toile de fond des enjeux économiques, politiques, géostratégiques, etc. Ce sont pour ces raisons que l'académie Cisco et l'Université Cheikh Anta Diop ont initié la formation des jeunes sur ces nouvelles problématiques. « Nous sommes en train de former des instructeurs, des formateurs Cisco de l'Afrique de l'Ouest et du Centre afin qu'ils puissent avoir des aptitudes techniques et théoriques leur permettant d'accompagner d'autres jeunes qui se lanceront sur les technologies émergentes », justifie Modou Fall, coordonnateur des ressources technologiques et pédagogiques de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Le bouillonnement de l'écosystème des innovations technologiques appelle à l'adaptation aux exigences sécuritaires. La réalisation de cet objectif n'est possible qu'en outillant les informaticiens du contient et surtout en les positionnant sur les nouveaux domaines de compétence comme la virtualisation, « le cloud computing », l'Internet des objets, entre autres. « L'entreprenariat numérique occupe de nos jours une place très importante. En tant qu'instructeurs, nous voulons faire en sorte que ces jeunes comprennent les nouvelles technologies, notamment l'Internet des objets », recommande Modou Fall.

Auparavant, le responsable du programme à Cisco Académie, Omar Rhoulami, a insisté sur la formation des ressources humaines pour accompagner l'engouement et l'espoir suscités par les nouvelles technologies. L'Afrique, dit-il, a intérêt à se préparer à avoir des acteurs dans des disciplines ou spécialités comme l'intelligence artificielle. « Les années 97 ont été un tournant technologique de l'Internet. Aujourd'hui, nous sommes à un tournant de l'ère de l'intelligence artificielle ou de l'Internet prédictible.

Cette nouvelle ère demande une nouvelle compétence. Nous devons avoir des compétences sur la cybersécurité, les technologies émergentes, la « programmabilité » des réseaux. Nous avons formé des instructeurs sur les technologies émergentes », défend le responsable de programmes à Cisco Académie, Omar Rhoulami, qui a révélé que leur académie a formé plus de 12.000 étudiants sur les technologies intelligentes.

Sénégal

Verdict sur la demande de libération immédiate de Khalifa Sall - La Cour d'appel de Dakar sous pression

Le juge Demba Kandji, président de la Cour d'appel de Dakar et ses deux accesseurs qui doivent rendre leur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.