16 Avril 2018

Madagascar: JIRAMA - De nouveaux équipements pour rénover les infrastructures de distribution

D'autres matériels et équipements seront acheminés par bateau vers la fin du mois de mai. Leurs installations permettront d'améliorer l'accès à l'eau et à l'électricité aux 200 000 abonnés, soit plus de la moitié des clients de la JIRAMA dans tout Madagascar.

La JIRAMA vient de réceptionner de nouveaux matériels et équipements nécessaires à la rénovation de ses infrastructures de distribution d'eau et d'électricité aux abonnés à son dépôt à Andrononobe. Ces équipements comprennent notamment de 400 transformateurs, de 13 000 poteaux en bétons et en bois, ainsi que de câbles d'une longueur de 1 500 km et des appareils de branchements électriques tels que des disjoncteurs et des compteurs mono et triphasés.

« Ces appareils de branchements permettront de réaliser d'ici le mois de juillet 2018, les branchements en souffrance depuis des années », a expliqué le directeur général de la JIRAMA, Olivier Jaomiary.

Projet PAGOSE. En outre, 200 transformateurs sont en cours d'installation depuis ce mois d'avril et les 200 restants seront installés au mois de mai 2018. « Le transformateur est un convertisseur d'énergie en basse tension vers chaque foyer. C'est donc un élément principal pour que l'électricité fournie par la JIRAMA puisse être distribuée et utilisée par les abonnés.

Il faut savoir que la plupart des coupures d'électricité actuelles sont dues à des problèmes liés aux saturations ou au surchauffage des transformateurs », a-t-il rajouté. Notons que l'acquisition de ces nouveaux équipements entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet PAGOSE, financé par la Banque Mondiale.

L'objectif vise au renforcement des installations existantes, notamment des centrales électriques ainsi qu'à la rénovation des réseaux de transport et de réseaux de distribution de la JIRAMA.

« Les travaux d'installation de ces nouveaux équipements débuteront ce jour. Et c'est prévu achevés avant la fin de l'année. Force est de reconnaître que ces réseaux de distribution de la JIRAMA sont en nette dégradation. Et on n'a pas entrepris de tels grands travaux de rénovation depuis 20 ans. Ce qui a entraîné une perte de production presque de moitié pour l'eau, et de tiers pour l'électricité. D'où, la raison des coupures fréquentes surtout dans la Capitale », a-t-il enchaîné.

200 000 abonnés. Par ailleurs, le ministre de l'Eau, de l'Energie et des Hydrocarbures, Lanto Rasoloelison a annoncé que ces nouveaux équipements réceptionnés ne représentent que 15% des équipements prévus pour les grands travaux de rénovation de toutes les infrastructures de distribution de la Jirama, non seulement dans la Capitale mais dans toutes les régions de Madagascar.

« D'autres matériels et équipements seront acheminés par bateau vers la fin du mois de mai. Leurs installations permettront d'améliorer l'accès à l'eau et à l'électricité aux 200 000 abonnés, soit plus de la moitié des clients de la JIRAMA dans tout Madagascar », a-t-il indiqué. Dans la même foulée, le ministère de tutelle poursuit ses actions dans le cadre de la transition énergétique.

En effet, « de nouveaux contrats seront conclus avec de nouveaux opérateurs fournisseurs d'énergie renouvelable, en vue de mettre en œuvre un système d'hybridation au profit de 45 villes. L'ouverture et l'évaluation de leurs offres seront connues la semaine prochaine », a-t-il poursuivi. Et tout cela vise à entamer le redressement de la JIRAMA.

Madagascar

L'impunité mise à mal

A Madagascar, parmi la cinquantaine d'enquêtes en cours menées par le Bianco, le Bureau indépendant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.