16 Avril 2018

Cameroun: Un patrouilleur espagnol à Douala

La sécurisation du golfe de Guinée, objectif des exercices effectués.

L'« Infanta Elena », patrouilleur de surveillance de la marine espagnole, vient de séjourner dans les eaux camerounaises. Marins camerounais et espagnols ont, à cette occasion, effectué des exercices de sécurisation, des plongées en mer mais également des travaux en salle, la surveillance maritime et la lutte contre divers trafics.

Pour le capitaine de corvette Alvaro Zaragoza Ruiz, commandant du patrouilleur, il s'agit même de sécuriser les eaux du golfe de Guinée. L'ambassadeur d'Espagne au Cameroun, Jorge de Orveta Pemartin, présent vendredi 13 avril, lors d'une cérémonie d'accueil, a indiqué que le premier pays à avoir lutté contre la piraterie, au 16e siècle, est l'Espagne.

Et rappelé que la sécurité au niveau du golfe de Guinée est très importante pour l'Espagne en particulier et l'Europe en général. « Le Cameroun occupe une place stratégique en Afrique et dans le trafic mondial.

La sécurité du golfe de Guinée est essentielle pour l'Europe et pas seulement pour le Cameroun. Il est donc question que le trafic d'armes, de drogues, d'hommes, soient contrôlés. L'Espagne considère comme essentielle la coopération avec le Cameroun », a indiqué le diplomate.

Peu avant, la cérémonie protocolaire a consisté à un hommage aux couleurs du pays hôte et d'accueil, à travers la levée de couleurs au coucher du soleil et l'exécution des hymnes nationaux des deux pays.

Le secrétaire général des services du gouverneur de la région du Littoral, Thierry Kinou-Nana, était présent, ainsi que le commandant de la Base navale, Christophe Ndzana Mvondo, tout comme le consul honoraire d'Espagne pour le Littoral, le Sud-Ouest et le Sud, Emmanuel Ngansop.

C'est le 1er mars 2018 que le patrouilleur « Infanta Elena » a quitté sa base de Carthagène pour effectuer un déploiement le long de la côte ouest du continent africain. Ce navire a participé à l'exercice « Obangame Express » à travers des opérations d'interception maritime.

Cameroun

Des trafiquants de chimpanzés arrêtés à Douala

L'auteur principal, un homme âgé de 30 ans, qui détenait le chimpanzé depuis un certain… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.