16 Avril 2018

Congo-Brazzaville: Forces de l'ordre - 79 policiers du Kouilou et de Pointe-Noire accèdent aux nouveaux grades

Les heureux promus ont porté leurs insignes de galons, le 14 avril, au cours d'une cérémonie patronnée par le colonel de police Serge Pépin Itoua-Poto, directeur départemental de la police dans les deux départements.

Le colonel de police Serge Pépin Itoua Poto a tenu a rappelé, d'emblée, que l'effort persévérant et le travail bien accompli finissent toujours par être récompensés. Ainsi au titre du deuxième trimestre 2018, la hiérarchie policière a-t-elle porté son choix sur soixante-dix-neuf policiers du Kouilou et de Pointe-Noire qui ont brillé par l'exemple. Ces derniers sont promus aux grades supérieurs, conformément au décret n°2018-79 du 30 mars 2018, à l'arrêté n° 1357 du 22 mars 2018 et l'ordre général n° 3 du 21 mars 2018. « Au nom du commandement, je vous félicite particulièrement en vous invitant de continuer dans cette lancée afin de servir de modèle aux autres policiers qui apprennent encore dans les rangs. Ainsi, comme d'habitude, je demande un peu de patience et surtout de la persévérance au travail », a-t-il déclaré.

Le directeur départemental de la police a aussi évoqué le climat sécuritaire apaisé qui règne actuellement à Pointe-Noire et au Kouilou. Selon lui, les indicateurs de conduite révèlent que la situation opérationnelle est maîtrisée et est sous contrôle. Malgré quelques préoccupations d'ordre public liées à l'apparition et l'émergence des bandes de jeunes gens organisés en association de malfaiteurs appelés couramment bébés noirs, il s'est dit satisfait de la lutte contre le grand banditisme, même si ce phénomène a-t-il poursuivi, semble se régénérer et prendre de l'ampleur. Il en a appelé au sens de responsabilité des parents, indiquant que la police sera sans pitié pour mieux éradiquer ce phénomène. Pour ce faire, elle usera de tous les moyens en sa possession en vue de réprimer avec la plus grande fermeté ces fauteurs de trouble, a promis le colonel Serge Pépin Itoua Poto. Il a assuré que les policiers devront redoubler d'efforts et de persévérance dans l'exécution de leur noble et délicate tâche pour préserver le bilan positif et encourageant de la police à Pointe-Noire et au Kouilou.

« Il est donc demandé aux policiers de prôner la culture de résultat, de demeurer en permanence au service du public, parce que les attentes de plus en plus pressantes et exigeantes de la population interpellent les services de police. Pour cela, les nouveaux promus doivent savoir que l'élévation au nouveau grade suppose compétence. Ainsi, il est donc conseillé de mettre en exergue son savoir- faire, la discipline et le sens du devoir, le sens du travail bien exécuté pour continuer à mériter la confiance de la hiérarchie. Je vous demande de faire convenablement votre travail en privilégiant la culture du résultat, en recherchant l'honneur et l'efficacité. Je vous exhorte à plus d'engagement, de loyauté, de civisme, de fermeté dans l'application des lois et règlements de la République dans le respect des règles d'engagement et de comportement dignes d'agents servant sous le drapeau », a conclu le directeur départemental de la police à Pointe-Noire et dans le Kouilou.

Interrogés après le port de leur nouveaux insignes de grades, le lieutenant-colonel Davy Marcel Mbomo-Moly et l'adjudant-chef Nadège Blanche Mokondzi Lekaka ont remercié la hiérarchie policière pour la confiance que celle-ci vient de témoigner à leur endroit. Ces nouveaux promus ont aussi promis de continuer à bien travailler pour l'honneur de la corporation.

Congo-Brazzaville

L'opposition réclame un dialogue inclusif

La Fédération de l'opposition congolaise et le Collectif des partis de l'opposition congolaise, deux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.