16 Avril 2018

Gabon: L'Ong Malachie conjugue le leadership au féminin

L'Ong Malachie a animé, le samedi 14 avril 2018, un atelier de formation sur " la gestion des projets axée sur les résultats au service du leadership féminin au Gabon". Organisé par la fédération des associations des épouses des personnels des forces de défense (F.A.E.P.F.D) cet atelier s'est déroulé au siège de ladite organisation, situé au sein du camp Baraka.

Pour les organisateurs, cette activité s'inscrit dans le cadre des priorités que le groupe s'est fixé. Il correspond surtout à l'un des piliers de l'Ong Malachie, la formation.

Animé par trois experts, Pépécy Ogouliguende, experte en leadership-Genre-Paix-Médiation et Gouvernance, Hugues Mbadinga, expert en promotion des droits des femmes et du genre et Joannie Mahinou, présidente de l'association justice'Act, l'atelier qui a regroupé près d'une cinquantaine de femme a permis aux participants de renforcer leurs capacités sur des thèmes multiples et variés mais complémentaires les uns aux autres.

La première communication, développée par Pépécy Ogouliguendé a porté sur "le leadership et les compétences de vie". Au cours de son exposé, la Présidente de Malachie a passé en revue , les instruments juridiques en matière de droit des femmes avant de rappeler que ces instruments sont des acquis pour les femmes et qu'il faudrait agir et s'engager pour en profiter.

L'engagement, pour la Présidente de l'Ong Malachie, devrait commencer par la formation. « Il est important que les femmes s'approprient leurs droits et devoirs afin qu'elles puissent effectivement les exercer » a-t-elle déclaré. Pépécy Ogouliguendé a ensuite abordé le leadership transformationnel et l'ensemble des valeurs qui s'y rapportent. Elle a exhorté les participantes à un véritable changement pour devenir « FEMME P.E.A.I » c'est-à-dire FEMME Productrice- Entrepreneur- Administratrice et Initiatrice. Cela suppose de ne plus se limiter à la satisfaction des besoins physiologiques. « Il faut se battre pour accéder au 4ème et 5ème niveau de la pyramide de Maslow. Cela nécessite d'avoir une vision claire, écrite et de l'action pour matérialiser cette vision » a-t-elle précisé.

Le deuxième intervenant a quant à lui planché sur « l'autonomisation de la femme : une stratégie de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ». A cet effet, M. Mbandinga a rappelé l'importance de l'autonomisation sur toutes ces formes notamment économique, sociale et politique. Il a également abordé les stratégies à mettre en œuvre pour acquérir cette autonomie. Parmi ces stratégies, figurent en bonne place la formation, la connaissance des droits et devoirs et surtout l'entreprenariat à travers les activités génératrices de revenus. Sans cette autonomisation, le leadership de la femme ne peut s'exprimer librement, a précisé l'expert sans omettre de rappeler que cette autonomie ne donne pas à la femme le pouvoir d'affronter, défier et manquer de respect à son partenaire.

Le troisième thème, développé par Johanni Mahinou, a porté sur le « leadership et vie associative ». Durant sa communication, la présidente de l'association justice'Act a évoqué les avantages de la vie associative et les valeurs du leadership. Pour Mme Mahinou, l'engagement dans une association ou Ong est une façon de se mettre au service de la communauté. Il permet d'acquérir des compétences et valeurs qui peuvent être utiles dans le milieu professionnel ou familial.

L'entraide, la solidarité et l'esprit d'équipe figurent parmi ces valeurs. « La vie associative est une école, l'école de la vie. Elle permet d'exprimer notre potentiel et de révéler les talents » a-t-elle ajouté avant de conclure qu'elle participe pleinement à l'épanouissement d'une femme. « La formation a été très riche et bénéfique. A travers cet atelier, la fédération joue sa partition, à vous de jouer la vôtre en profitant de toutes ces connaissances » a déclaré Suzie Mbadinga, la présidente active de la F.A.E.P.F.D, à l'endroit des bénéficiaires.

A la fin de l'atelier, quelques recommandations ont été faites notamment la mise en place d'un plan d'action, basé sur le renforcement des capacités, les stratégies de communication et de mobilisation ainsi que la collaboration avec d'autres organisations.

Gabon

Suppression de la décote sur les salaires des fonctionnaires

Au Gabon, c'est une première victoire pour les syndicats qui protestent contre la réduction des salaires.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.