16 Avril 2018

Gabon: Célébration de la Journée de la Femme reportée du 24 au 25 avril 2018.

Prévue pour être célébrée le 17 avril de chaque année, la Journée de la Femme gabonaise a été reportée pour les 24 et 25 avril prochains. Josué Mbadinga-Mbadinga, Ministre d'Etat en charge de la Famille et de la Protection de l'Enfance a, dans son discours, appelé les populations à se mobiliser pour les 24 et 25 avril. Deux journées consacrées à la commémoration dédiée aux femmes gabonaises.

Instituée par le décret N*000206/PR/MENCF du 20 février 1998, la Journée nationale de la Femme est célébrée le 17 avril de chaque année. Cette journée a pour objectif, de rendre un hommage solennel à la femme gabonaise, maillon incontournable dans le processus de développement du pays estime Josué Mbadinga-Mbadinga, ministre d'Etat en charge de la Famille et de la Protection de l'Enfance. Le thème retenu pour cette journée nationale de la Femme est : « La prise en compte des femmes rurales et autochtones : gage d'un développement inclusif et durable ».

Pour Josué Mbadinga-Mbadinga, ministre d'Etat en charge de la Famille et de la Protection de l'Enfance, « la Journée nationale de la Femme est une occasion, de plus pour le Ministère en charge de la Promotion de la Femme, de mener des actions de sensibilisation spécifique en direction de la communauté nationale sur la condition féminine ». Aussi, poursuivra- t-il que « cette célébration constitue un des temps forts de la politique du gouvernement en matière de promotion socio-économique de la femme » et d'ajouter que « c'est aussi l'expression de la solidarité gouvernementale, telle que prescrite par le Chef de l'Etat ».

Concernant les femmes rurales et autochtones, le ministre reconnait que, contrairement aux femmes urbaines, elles sont souvent en marge des actions menées en faveur des femmes dans le cadre des politiques publiques. D'ailleurs, le rapport de la Décennie de la femme gabonaise l'a bien illustré. Cette marginalisation, affirme -t-il, est plus prononcée pour la femme autochtone qui ne bénéficie quasiment pas d'une attention spécifique et ce, dans les domaines de santé, de la politique, de l'économie, de l'éducation, de la culture et de l'autonomisation.

La prise en compte des femmes rurales et autochtones traduit, selon le ministre Josué Mbadinga-Mbadinga, le souci du Chef de l'Etat. Il invite ainsi les populations à se mobiliser les 24 et 25 avril 2018 et à prendre part active à cette commémoration dédiée aux femmes.

Gabon

Le MESP rend un hommage particulier à Jules Aristide Bourdes Ogouliguende

Jules Aristide Bourdes Ogouliguende dit JABO nous a quitté le 25 Mars 2018. Depuis lors, les hommages ne cessent… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.