17 Avril 2018

Maroc: L'UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé des négociations avec le Maroc pour établir un nouvel accord de pêche. L'actuel, signé en 2007, arrive en effet à expiration en juillet 2018. Mais l'arrêt rendu en février par la Cour européenne de justice, qui stipule que l'accord actuel n'est pas applicable aux eaux territoriales du Sahara occidental, handicape le dossier. Malgré cela, l'Union européenne n'a pas suspendu l'accord ni renoncé à négocier uniquement avec le Maroc ce qui fait bondir le Front Polisario.

A l'heure où débutent les négociations sur l'accord de pêche entre l'Union européenne et le Maroc, les Européens doivent trancher plusieurs questions éminemment politiques. Peut-on négocier avec le seul Maroc ? L'accord peut-il ou non inclure les eaux territoriales du Sahara occidental ?

Deux questions soulevées par la récente décision de la Cour européenne de justice, qui estime que l'actuel accord n'est pas applicable au Sahara occidental, qui ne fait pas partie du territoire marocain. Pourtant la Commission européenne estime tout de même possible d'étendre les accords signés avec le Maroc au Sahara occidental, sous certaines conditions.

Le Front Polisario indigné

Une position qui fait bondir le Front Polisario. Bachir Oubi Bouchraya, porte-parole en France du mouvement indépendantiste, « déplore profondément ce développement, qui vise à contourner l'esprit de la décision de la Cour de justice européenne du 27 février 2018, qui avait affirmé clairement que tout accord de pêche entre l'Union européenne et le Maroc devient invalide lorsqu'il inclut les eaux adjacentes du Sahara occidental ».

L'Union européenne fait valoir que l'actuel accord de pêche n'a pas été remis en cause par la Cour européenne de justice, qui ne l'a pas annulé. Et pour le prochain, elle propose d'inclure une clause d'extension provisoire aussi longtemps que la question du Sahara occidental ne sera pas résolue. Une position que désapprouvent les députés européens de l'intergroupe sur le Sahara occidental. Quant au Front Polisario, il demande à être associé aux négociations au même titre que le gouvernement marocain.

Maroc

Garcia Lorca - Le Maroc est le seul pays stable de la région

Pour l'ancien subdélégué du gouvernement d'Almeria, les relations du Royaume avec l'Espagne sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.