16 Avril 2018

Togo: La CSET souhaite la clémence des juges

Quatre enseignants qui avaient tenté de libérer de force l'un de leur camarade interrogé par la gendarmerie de Kara ont été condamnés lundi à 6 mois de prison, dont 2 avec sursis.

Ils ont été reconnus coupables de tentative d'enlèvement et d'irruption de force dans une gendarmerie.

Cette affaire avait entraîné récemment des mouvements de grève à l'initiative de la Coordination des syndicats de l'éducation du Togo (CSET). Mais cette dernière a prôné le calme et reconnu qu'une action de ce genre ne pouvait être défendue d'un point de vue légal.

En outre, la CSET est en discussion actuellement avec le gouvernement pour obtenir satisfaction sur des questions de salaires et de statut.

Atchou-Atcha, le coordonnateur de la CSET, dit espérer une libération anticipée des enseignants après la condamnation prononcée ce jour.

Togo

ACP/UE - Vers des partenariats régionaux

Les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l'Union européenne devraient débuter dans le courant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.