17 Avril 2018

Madagascar: Manifestation des députés Tim-Mapar - Vers une interdiction par la Préfecture !

La journée du samedi 21 avril est une journée à haut risque. En effet, la Préfecture de Police d'Antananarivo tend vers l'interdiction de la manifestation organisée par les députés Tim et Mapar. Une réunion de l'Organe Mixte de Conception (OMC) a lieu ce jour.

Le week-end dernier, les députés Tim et Mapar qui n'ont pas voté les lois électorales ont fait savoir, urbi et orbi, qu'ils effectueront un rapport devant les électeurs, ce samedi 21 avril au parvis de l'Hôtel de Ville Analakely. Une occasion pour eux de rendre public « ce qui s'est réellement passé » la journée du vote des lois électorales polémiquées et extrêmement controversées. Néanmoins, cette manifestation « tant attendue » risque d'être interdite par la Préfecture de Police d'Antananarivo.

Cinq jours. Interrogée sur cette manifestation en gestation et qui risque de déclencher plusieurs autres, la Préfecture de police a argué « n'avoir reçu aucune autorisation y afférente jusqu'à maintenant ». Mais ce n'est pas tout. Elle a également fait savoir que « la demande d'autorisation doit être déposée cinq jours avant la date de la manifestation prévue ». Ce qui fait que si jusqu'hier, aucune demande d'autorisation n'a été déposée par les élus Tim et Mapar, ces derniers - suivant la logique de la Préfecture - ne sont plus en mesure de tenir cette manifestation du 21 avril, autrement c'est une manifestation « interdite » avec les conséquences inhérentes.

Coûte que coûte. En principe, les députés ne sont pas obligés de demander une autorisation d'autant plus que la manifestation prendra l'allure d'une présentation de rapport qui relève des attributions d'un député (Article 208 du règlement intérieur de l'Assemblée Nationale). Rappelons que le député Guy Rivo Randrianarisoa, lors de l'émission télévisée diffusée par trois stations privées samedi soir, a fait savoir que « les députés Tim et Mapar » ont demandé à la Maire de la Capitale pour que cette dernière donne son feu vert et que, par conséquent, le rapport puisse être présenté en bonne et due forme. Il a même argué que « même si la Préfecture s'y oppose, la manifestation aura lieu coûte que coûte ».

Réunion de l'OMC. Par ailleurs et toujours dans cette optique, on sait que l'OMC ou Organe Mixte de Conception, va tenir une réunion ce jour. Une réunion qui sera sans doute, axée sur cette manifestation. Notons au passage que l'OMC - sur la base des dispositions du décret n°84-056 du 8 février 1984 portant création de l'Organisme Mixte de Conception, modifié par décret n°2002-058 du 29 janvier 2002 - est « un organisme mixte de conception et un état-major mixte opérationnel à tous les niveaux chargés, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, d'assurer la défense de la sécurité publique ainsi que de l'ordre public, économique et social ». On suivra de près l'évolution de cette affaire dans les jours à venir.

Madagascar

La première célébration du nouveau cardinal Tsarahazana

Liesse et ferveur dimanche à Tamatave. Dans cette ville portuaire de la côte est de Madagascar,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.