17 Avril 2018

Burkina Faso: Concours Génie TIC 2017 - Trois millions de F CFA pour chaque projet innovant

La cérémonie officielle de remise de prix aux lauréats de la IIIe édition du concours de détection de jeunes talents en Technologies de l'information et de la communication (TIC) a eu lieu, le lundi 16 avril 2018 à Ouagadougou.

Les lauréats de la IIIe édition du concours de détection de jeunes talents en Technologies de l'information et de la communication (TIC) avaient le sourire aux lèvres, le lundi 16 avril 2018.

Ils ont reçu leurs récompenses lors d'une cérémonie organisée par le ministère du Développement de l'Economie numérique et des Postes. Sept projets jugés meilleurs par les membres du jury du concours ont été récompensés.

Il s'agit des projets «Hubsanté», dans le domaine de la santé, «système domotique» en énergie, «Faso Civic» en droits humains et civisme, «Wunug Gella» en agro-pastoral et « Kooglweefo » dans le secteur de la sécurité classés premier chacun dans son domaine.

Les lauréats ont reçu des prix composés d'un trophée, d'un chèque de trois millions de F CFA et une attestation.

Quant aux initiateurs des projets, « Easy breeding » et « SOS Danger » classés deuxièmes respectivement dans la catégorie agriculture-élevage et en sécurité, ils s'en sortent chacun avec une enveloppe de 2 millions de F CFA, un trophée et une attestation. Hormis cela, le jury a également décerné des prix d'encouragement à sept autres candidats pour l'ingéniosité dans la conception des solutions technologiques.

Selon la présidente du jury, Séhouni Fatoumata, ingénieur informaticienne, le concours génie TIC 2017 a enregistré 56 projets dans sept domaines d'activités ci-dessus cités.

Il s'est déroulé en trois phases, à savoir la présélection selon les critères de base que sont l'âge, la nationalité l'orientation TIC et le respect du principe d'un dossier par candidat, une seconde phase de sélection.

La désignation des lauréats est intervenue à l'issue de la troisième phase au cours de laquelle les différents candidats sont passés devant les membres du jury pour défendre leurs projets.

La présentation du projet, l'impact socioéconomique, la solution technique et l'innovation ont prévalu dans les choix du jury. Les lauréats ont saisi l'occasion pour présenter leurs projets à l'assistance.

Selon Carine Ysso Fatimata Bakyono, initiatrice de la plateforme « Koglweefo » premier dans le secteur de la sécurité, cette solution technologique est conçue pour lutter contre les vols des engins à deux roues.

A en croire l'étudiante en licence, son projet donne à un propriétaire d'être informé en temps réel sur une tentative d'effraction sur son engin par une notification SMS ou par appel.

En plus, koglweefo permet aux citoyens victimes de retrouver leurs motos en les géolocalisant à travers une plateforme web.

Quant au programme « Hubsanté », il se propose de mettre à la disposition du citoyen, grâce à une application mobile, des informations sur les structures sanitaires, notamment, la disponibilité, l'accessibilité, les pharmacies et les urgences.

En somme, il veut éviter aux malades les pertes de temps et les retards qui leur coûtent parfois la vie. Pour le ministre en charge du développement de l'économie numérique, Hadja Ouattara, le concours « Genie TIC » qui a vu le jour en 2015, se donne pour ambitions de contribuer à stimuler et à accroître le développement et l'appropriation de solutions technologiques par les jeunes Burkinabè.

Elle s'est félicitée du niveau d'innovation des jeunes talents. « Je suis satisfaite car cela témoigne des efforts déployés par nos services afin de construire une jeunesse épanouie, innovante à même de booster le développement du pays », s'est réjouie Hadja Fatimata Ouattara.

Le concours vise, entre autres, à détecter des jeunes talents en TIC, stimuler le développement des solutions TIC ayant un impact certain sur des secteurs prioritaires au Burkina Faso, et créer des conditions propices à l'éclosion des entreprises dans le secteur du numérique.

Burkina Faso

Hausse du carburant - Le gouvernement ne lâche pas

A l'issue du second round de négociations entre le gouvernement burkinabè et la Coalition contre la vie… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.