18 Avril 2018

Congo-Brazzaville: Environnement - Le bureau de la Cmae se réunit à Skhirat

L'objectif de la rencontre a été d'examiner l'état d'avancement des décisions prises lors de la seizième conférence et de donner les orientations nécessaires pour leur mise en œuvre.

La réunion du 17 au 18 avril à Skhirat, au Maroc, a permis de discuter de la contribution de la Conférence ministérielle africaine de l'environnement (Cmae) aux prochains évènements internationaux en matière d'environnement et de développement durable, notamment la 14e Conférence des parties à la convention sur la diversité biologique (COP14 et COP24) sur les changements climatiques. Cette rencontre, a relevé le ministre gabonais de l'Environnement et président de la conférence, Pacôme Moubelet Boubeya, a été l'occasion de discuter des évènements majeurs régionaux et internationaux sur l'environnement en 2018, qui requièrent un grand engagement et de nombreuses préparations.

Aussi, la réunion constitue un mécanisme qui permet aux ministres chargés de l'Environnement au niveau du continent de mieux formuler, harmoniser et coordonner leurs activités et programmes. Dans ce cadre, le président de la conférence a appelé les gouvernements et les départements concernés à unir leurs efforts afin de protéger l'intérêt et les priorités du continent africain et à mettre en place des solutions à même de faire face à ses défis environnementaux.

Intervenant à cette occasion, Nezha El Ouafi, secrétaire d'État chargé du Développement durable, a souligné l'importance du rôle que joue la Cmae en tant qu'autorité ministérielle africaine permanente pour la protection de l'environnement et plate-forme continentale fédérant l'ensemble des pays africains autour des questions mondiale et régionale en matière d'environnement et de développement durable. Un rôle qui devient de plus en plus crucial en raison des défis multidimensionnels que les questions d'environnement et de développement durable se posent aux pays africains, au regard des engagements pris au niveau international, notamment suite à l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat et l'Agenda 2030 et ses Objectifs de développement durable.

En effet, bien que le continent soit riche en ressources naturelles et humaines, il demeure extrêmement vulnérable sur le plan environnemental et climatique et ce, en dépit des efforts déployés aux niveaux national et sous-régional.

Selon la secrétaire d'État, cette vulnérabilité risque de s'accentuer davantage, en raison des impacts du changement climatique avec les conséquences qui s'en suivent sur le plan social et économique. « C'est dans ce contexte que les pays africains ont besoin d'unifier davantage leurs efforts et de rehausser le rôle de la Cmae pour qu'elle continue à assurer un leadership à l'échelle continentale, en renforçant l'intégration de l'environnement dans les politiques sectorielles et en favorisant le consensus sur les questions émergentes de l'environnement et de développement durable au niveau régional », a-t-elle souligné.

La 29e réunion du bureau de la 16e Cmae, co-organisée par le secrétariat d'État marocain chargé du développement durable et le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue), s'est déroulée en présence des ministres chargés de l'Environnement des pays membres du bureau, à savoir le Gabon; la Côte d'Ivoire; l'Éthiopie; l'Afrique du Sud et le Maroc ainsi que des représentants de l'Union africaine et du bureau régional pour l'Afrique au niveau du Pnue.

Créée en 1985, à la suite de la Conférence des ministres africains de l'Environnement organisée au Caire, la Cmae a pour rôle principal de fournir un leadership à l'échelle continentale, en favorisant la sensibilisation et le consensus sur les questions mondiales et régionales en matière d'environnement et de développement durable, de développer des positions communes afin de guider les représentants africains dans les négociations des accords environnementaux internationaux et de promouvoir la participation africaine dans le dialogue international sur les enjeux mondiaux.

Congo-Brazzaville

Spectacle - Fally Ipupa en concert ce soir à Brazzaville

L'artiste musicien va livrer un show ce 18 août au stade Alphonse-Massamba-Débat, pour le plus grand… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.