18 Avril 2018

Afrique: Le Sénégal à l'ère de la production indépendante d'électricité solaire

Le Sénégal vient d’ouvrir une nouvelle page dans sa politique de diversification des sources d’énergie électrique. Un premier producteur indépendant d’électricité pour des centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 60 Mwac vient d’être désigné. Il s’agit du Consortium « ENGIE & MERIDIAM » qui, d’ici fin 2019, a la charge de réaliser une centrale solaire à Kahone et une autre à Touba. Il s’est également engagé à produire une électricité qui sera vendu à 25 F Cfa le kilowatt/heure. Ce qui est un record au niveau national et africain.

Le secteur privé fait son entrée dans le secteur de la réalisation de centrales solaires photovoltaïques pour une production d’énergie renouvelable.

A la suite d’un appel d’offre pour l’octroi des licences de production, lancé le 13 octobre 2017 par la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse), le Consortium  « ENGIE & MERIDIAM »est désigné pour réaliser d’ici fin 2019, deux centralessolaires photovoltaïques d’une capacité de 60 Mwac.

Le Président de la CRSE, Ibrahima Amadou Sarr affirme que c’est la première fois, conformément à la loi, que la Commission a lancé un appel d’offre pour la production indépendante dans le cadre de l’initiative « Scaling Solar » du Groupe de la Banque mondiale.

Une initiative dont l’objectif principal est de faciliter le développement rapide de centrales scolaires PV financées par le secteur privé et reliées au réseau électrique, à des tarifs compétitifs.

Sur ce point, le secrétaire général de la CRSE, Mme Lakh Paule Marie A. Sagna indique que c’est le 9 mars 2016, la Société financière internationale (Sfi) a été mandaté en qualité de Conseiller principal du gouvernement afin de structurer le Projet en ayant recours à l’initiative « Scaling Solar ».

M. Sarr fait savoir ainsi, après évaluation des offres au regard des critères techniques et commerciaux, le consortium « ENGIE & MERIDIAM » qui a proposé les tarifs les moins disant (26,1274 Kw/h) pour le projet de Touba et 24,9365 kw/h pour celui de Kahone, a été déclaré attributaire provisoire.

Ce qui, d’après lui, est un record, d’une part par rapport au coût moyen de production des centrales thermiques de Senelec, d’environ 90 F Cfa/kwh en 2017 et aux projets solaires mis en œuvre ces dernières années d’un coût moyen de 65 F Cfa/kwh.

Les parties impliquées sont ainsi arrivées à des tarifs record d’achat d’électricité non seulement au niveau national mais aussi africain avec un prix de 25 F Cfa par kilowatt/heure.

Il faut rappeler que, dans la stratégie de l’Etat du Sénégal de diversifier les sources d’énergie électrique, des centrales solaires ont été réalisées dernièrement à Bokhol et à Malicounda.

Une dynamique qui s’inscrit dans l’agenda du gouvernement la diversification du mix énergétique pour mettre le pays moins vulnérable aux chocs pétroliers.

Mme Lakh de préciser que cette attribution conduit à la signature d’un Contrat d’achat d’électricité (Cae) ainsi qu’un contrat de raccordement au réseau entre un producteur indépendant d’électricité et SENELEC, acheteur unique de l’énergie produite par le projet.

Afrique

Les États-Unis, « partenaire idéal » de l'Afrique pour favoriser les institutions démocratiques et la croissance économique

Après avoir eu l'honneur de servir mon pays pendant plus de 30 ans en tant que diplomate – dont 22… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.