19 Avril 2018

Sénégal: Procès Imam Ndao et co-accusés - Boubacar Decoll Ndiaye et Omar Keïta plaident non coupables

Les accusés Boubacar Decoll Ndiaye et Omar Keïta, tous deux professeurs en Mauritanie avant leur arrestation, ont répondu, hier, à l'interrogatoire du juge, du maître des poursuites et des avocats dans le cadre du procès de l'imam Aliou Ndao et co-prévenus.

Omar Keïta et Boubacar Decoll Ndiaye ont tous été arrêtés en Mauritanie. Le premier est professeur de Sciences de la vie et de la terre (Svt). Le second, titulaire d'un Brevet de technicien supérieur (Bts) en bâtiment, dispensait des cours de mathématiques en Mauritanie. En début 2016, il a été arrêté dans ce pays pour « acte de terrorisme par menace, acte de terrorisme par association de malfaiteurs, financement du terrorisme et apologie au terrorisme ». Cependant, l'accusé a nié tous ces chefs d'inculpation devant la barre. Boubacar Decoll Ndiaye avait, en Mauritanie, fait la connaissance de Mohamed Ndiaye et de Matar Diokhané.

Ces derniers ont eu à séjourner au Nigéria dans le fief de Boko Haram. Tout le contraire d'Omar Keïta qui, selon ses dires, n'est pas terroriste, n'a jamais été au Nigéria. « Je ne suis membre d'aucune cellule terroriste. Je n'ai reçu aucun fonds destiné au terrorisme. Jusqu'à présent, je ne sais pas pourquoi on m'a arrêté », s'est défendu l'accusé devant la barre. Toutefois, il a reconnu avoir fréquenté Matar Diokhané qu'il a rencontré à son retour du Nigéria. Mais, selon lui, c'était pour avoir des nouvelles de ses amis Abdallah Dièye, Abdallah Bâ, Moussa Mbaye qui avaient rejoint les rangs des djihadistes. Boubacar Decoll Ndiaye a rencontré l'imam Aliou Ndao pendant ses vacances au Sénégal en 2015.

Mais, il a catégoriquement refusé de communiquer à la barre le motif de son voyage à Kaolack où il a vu l'imam Ndao. Tout ce qu'il s'est contenté à dire est qu'il avait profité d'un voyage de son ami Moustapha Dièye qui se rendait à Kaolack pour voir la femme d'Abdallah Dièye tué en Libye. C'était une occasion, selon lui, de rencontrer l'imam Ndao et de l'interroger sur une sortie de l'ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio qui avait annoncé qu'il y avait, en Libye, des camps djihadistes où des gens parlaient wolof. Il a profité de ce voyage pour demander à imam Ndao son point de vue sur la question. « J'ai pensé à lui parce qu'il maîtrisait la géopolitique. Un imam doit savoir ce qui se passe dans le monde », a-t-il ajouté.

Son co-accusé Omar Keïta n'a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés. Contrairement aux autres accusés, son interrogatoire n'a pas duré plus de 30 minutes. Le juge et le procureur lui ont juste posé quelques questions avant de céder la place à ses avocats. Mais, l'accusé n'a pas varié dans ses réponses. « Personne n'a tenté de me recruter pour aller faire le djihad. Que ce soit au Sénégal ou en Mauritanie, je n'ai jamais assisté à une quelconque réunion », a-t-il répondu. Parmi les accusés, Omar Keïta avoue avoir connu Mohamed Ndiaye. Le seul qu'il connaît parmi les 29 autres accusés.

Sénégal

Neuf pirogues sénégalaises saisies par la Marine Bissau guinéenne

Neuf pirogues appartenant à des pêcheurs sénégalais saisies par la Marine Bissau… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.