20 Avril 2018

Guinée: Kindia - Des robinets d'eau secs dans certains quartiers

Les robinets sont toujours secs dans plusieurs quartiers de la commune urbaine de Kindia. Cette situation perdure depuis plusieurs semaines. Les citoyens se plaignent. La Société de distribution d'eau peine à satisfaire la soif de cette pauvre population.

S'approvisionner en eau potable en cette saison sèche est devenu un véritable casse-tête pour les citoyens de la ville des agrumes. C'est le cas des quartiers Kenendé, Sambaya et koliady qui ne reçoivent pas l'eau de la SEG depuis plusieurs mois. L'eau fait cruellement défaut dans ces localités. Même si la société des Eaux de Guinée parle de l'amélioration de la desserte en eau dans cette ville, ils sont nombreux ces citoyens qui font le fil indien devant les puits pour l'obtention de cette denrée. Rencontré, Bountourabi Camara citoyenne, raconte le calvaire des femmes.

« On a de sérieux problème pour avoir l'eau potable. On a même oublié la présence de la SEG à Kindia. Le forage avec lequel on s'approvisionnait depuis des années, est tombé en panne. Cela fait plus de 4 mois. A présent c'est avec de l'eau des puits qu'on se lave et c'est elle que nous buvons. On a cette inquiétude. Pour avoir l'eau à Kenendé, on se lève tard la nuit pour former des rangs. Nous demandons l'aide des autorité pour nous sortir dans cette ornière », s'est-elle lamentée.

La distribution d'eau connait des perturbations. Le chef de quartier Kenendé a mené des démarches auprès des autorités communales ; mais sans succès. Tout de même, il ne compte pas baisser le bras. L'eau est devenue une denrée rare, et la population a soif. Le Directeur régional de la SEG de Kindia justifie cette situation par la position géographique de ces zones par rapport à la station de pompage. Selon lui, la demande est supérieure à la puissance du réseau de distribution de l'eau. « Connaissant la situation géographique de ces quartiers, il y a certains branchement qui dépassent 150m. Kenendé par exemple se trouve sur des roches. Il est à 400m d'altitude. Et, notre station de pompage est à 15 km du centre-ville. Avec cette situation, il y a 4 quartiers qui sont branchés en amont. Tout ça joue sur la pression. C'est pour quoi ceux qui sont en hauteur gagne difficilement de l'eau », a-t-il justifié.

L'accès à l'eau potable, est devenu préoccupant à Kindia. Des milliers de personnes parcourent chaque jour des kilomètres pour s'approvisionner en eau potable. A quand cette calvaire prendra fin? Il n'existe aucun projet visant à leur garantir l'accès à l'eau potable. Souleymane wansan Bah espère trouver solution à la crise. « En attendant, il faut que la population patiente jusqu'à ce qu'on trouve une solution. Moi ce que j'ai envisagé, il faut qu'il y ait une deuxième station pour renforcer l'alimentation », propose le Directeur régional de la SEG de Kindia, Souleymane wansan Bah, interrogé par le correspondant de votre quotidien en ligne aminata.com.

La population est privée d'eau potable. La consommation des eaux de puits encourage la propagation des maladies surtout diarrhéiques. Il est donc important que l'Etat guinéen trouve solution à ce problème à travers la mise en œuvre d'une politique de distribution d'eau potable.

Guinée

Ligue des Champions Africaine - Le Horoya AC fait match nul face au Wydad Athlètic club

Le Horoya AC de Coleyah a fait match nul (1-1) contre le Wydad Athlètic club de Casablanca mardi 17 juillet 2018… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.