20 Avril 2018

Mali: Portrait d'une jeune fille alcoolique - La jeunesse se perd

Aujourd'hui bon nombre des jeunes filles s'adonnent à la consommation excessive de l'alcool par ignorance ou pour des raisons quelconques. Awa Keïta une jeune fille de 18 ans s'est mise à boire à cause des mauvaises fréquentations.

De teint clair, issue d'une famille nombreuse, elle habite à Kati. Très tôt, elle abandonne les études après un échec au DEF. Elle s'inscrit à la couture mais n'arrive pas à continuer cela non plus.

« je suis issue d'une famille polygame mais nous somme deux de même mère, moi et mon frère. Très tôt à l'âge de 10 ou 11 ans j'ai perdu mon père. Dès lors je vis seule avec ma mère car mon frère est parti à l'aventure. Ma mère se débrouille avec le petit commerce mais elle arrive difficilement à joindre les deux bouts. Alors avec mon frère on l'aide comme on peut ». Elle affirme que sa situation l'a poussée à sortir avec des hommes pour gagner sa vie et aider sa mère.

En adoptant cette vie, elle s'est fait des amies qui menaient la même vie qu'elle. « Quand je sortais en boite avec mes copains toutes mes amies consommaient de l'alcool et moi aussi petit à petit j'ai pris goût à la chose. C'est bien quand on boit on se sent à l'aise et on est dans l'ambiance. Et ça embellit le teint aussi. Quand je sors en boîte je peux rentrer jusqu'à cinq heures du matin. En une nuit je peux boire trois à quatre bouteilles ».

Awa se plait dans sa nouvelle vie et ne regrette pas de choisir ce chemin. Elle ignore tout le mal qu'elle se fait avec l'alcool. Elle consomme juste pour le plaisir et ignore les conséquences.

Mali

Ibrahim Boubacar Keita réélu président

Au Mali, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta («IBK») remporte le second tour de la… Plus »

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.