20 Avril 2018

Afrique: Williamsville AC - secrets d'une ascension

Créé en 1995, passé de la Ligue 2 (2015-2016) à la Ligue 1 (2016-2017), Williamsville Athlétic Club (WAC) va jouer la Coupe de la Confédération Total, après avoir échoué en Ligue des Champions Total. Un parcours inédit dans la palmarès de l'équipe, qui, pour sa première saison dans l'élite ivoirienne décrochait le titre de vice-champion de Côte d'Ivoire, juste derrière l'ASEC Mimosas. Une performance qui a permis au club sorti d'un sous quartier d'Abidjan de découvrir l'Afrique cette saison.

« Notre parcours, en effet, est édifiant. C'est notre destin et nous devons l'accepter ainsi. Nous n'avons pas l'expérience des grandes compétitions. Mais, nous devons tenir bon. Nous avons notre jeunesse et aussi un encadrement et des dirigeants enthousiastes. C'est peut-être cela notre force depuis toujours, de la deuxième division à la Ligue 1 », se rappelle Diallo Junior.

Mercredi soir, les jeunes joueurs de Williamsville ont continué sur la même dynamique. Après une victoire (2-0) à l'aller, ils ont poussé leur audace jusqu'à tenir le coup, dans les derniers instants du match retour, à l'Estadio de Bata, l'antre du Deportivo Niefang, en Guinée équatoriale. Menés (2-0), ils ont dû batailler pour arracher leur qualification pour la phase de poules (2-1). Une défaite, certes, mais sans conséquence pour leur avènement dans le top 16 des équipes qualifiées pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération Total. « Il faut un début à tout. Nous sommes comme des forgerons. On finira par connaître la haute compétition en se frottant aux autres. Nous sommes un groupe très soudé depuis la deuxième division », se félicite l'attaquant Zan Bi Roland.

Pourtant, ces novices du football international avaient essuyé un revers lors des éliminatoires de la Ligue des champions Total. Après un début encourageant (1-1) à Bamako contre le Stade Malien, qu'ils avaient battu à Abidjan (1-0), ils avaient subi une correction à Casablanca (7-2), contre le Wydad local. C'est vrai qu'ils avaient ensuite renversé l'équipe marocaine, championne d'Afrique en titre à Abidjan(2-0), mais c'était top juste pour permettre aux novices ivoiriens de poursuivre l'aventure dans la catégorie supérieure. « Cette défaite ne nous a pas affaibli. Quand nous avons été reversés en C2, nous avons fait des réunions entre joueurs pour prendre notre destin en main. Nous allons continuer à suivre les consignes des entraîneurs pour mieux aborder les autres échéances », reconnaît le latéral droit, Yao Atohoula, qui comme tous ses camarades rêve d'évoluer dans un championnat professionnel, en Europe et pourquoi pas chez les Rising de Phoenix, de leur mentor, Didier Drogba, l'ancien métronome de Marseille, Chelsea et capitaine de la sélection nationale de Côte d'Ivoire.

Boostés par Didier Drogba

Même si les joueurs du WAC ivoirien ne le mentionnent pas toujours, il est clair qu'avec un dirigeant comme Didier Drogba dans le staff managérial de Williamsville, cela dope leur moral. La saison dernière, il avait facilité le départ du défenseur, Mala Doueugui Jean-Marie, à Phoenix, aux USA. « Sa présence à la direction du club sera très bénéfique à tous les niveaux. Cela va vraiment donner plus de notoriété à cette jeune formation », expliquait Doueugui Jean-Marie Mala, de passage à Abidjan.

Didier Drogba, qui a décidé de s'investir dans le football de son pays est devenu depuis décembre dernier, l'un des principaux actionnaires du club. Son apport au WAC s'évalue en terme de développement organisationnel et financier. Une assistance effective pour une structuration beaucoup plus professionnelle du club. C'est ainsi que dans le nouveau contrat qui lie la star du ballon rond à une grande brasserie, il a été décidé que le WAC pourrait également en bénéficier. Didier Drogba s'est surtout engagé à faire quelques recrutements pour donner une vraie âme internationale au club.

Afrique

En Afrique de l'Ouest et centrale, la fête de la Tabaski marquée par la crise

Beaucoup de pays d'Afrique de l'Ouest ou d'Afrique centrale célèbrent, ce mardi 21 août, la… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.