20 Avril 2018

Sénégal: Mouhamadou Moustapha Mbaye et Mor Mbaye Dème - Deux accusés au destin similaire

Mouhamadou Moustapha Mbaye et Mor Mbaye Déme, deux personnes détenues dans le cadre l'enquête liée à l'apologie du terrorisme, ne reconnaissent pas les faits qui leur sont reprochés. Dans leurs déclarations, ils ont tous soutenu n'avoir aucune implication dans des projets djihadistes. Ils ont été attraits à la barre de la chambre criminelle spéciale pour répondre notamment de leur supposée relation avec un des inculpés, Mouhamadou Ndiaye, avec qui ils ont vécu en Mauritanie

«Je ne peux expliquer pourquoi je suis mêlé dans cette affaire. Je n'y comprend absolument rien du tout». C'est en ces termes que l'accusé Mouhamadou Moustapha Mbaye a répondu au président Samba Kane qui l'a interpellé sur les raisons de sa présence à la barre, au huitième jour du procès liés au terrorisme. Jeune Sé- négalais parti à Genève à l'âge de 8 ans, en compagnie de sa mère, il est revenu au bercail, dit-il, pour essayer de mieux connaitre sa religion. Jugeant les conditions d'étude couteuses au Sénégal, il soutient avoir porté son choix sur la Mauritanie où il pouvait étudier sans grandes dépenses. Il voulait aller en Arabie Saoudite auparavant, mais il n'avait pas eu la possibilité de faire ce voyage. Par rapport à la question de savoir s'il était tenté de mener un combat pour l'instauration de la charia, l'accusé a répondu que son djihad se limiterait à sa famille. Mouhamadou Moustapha Mbaye a dit à la barre n'avoir pas été membre d'une association au cours de son séjour en Mauritanie.

Parmi ses co-accusés, il n'a eu à rencontrer qu'Oumar Keita et Mouhamadou Ndiaye. Avec le dernier nommé, c'est à peine qu'ils ont échangé sur les raisons de son séjour mauritanien, a-t-il dit. S'adressant au président Samba Kane, l'accusé s'est dé- solé de n'avoir pu parler, pendant ses deux années de détention, à sa mère établie à Genève et à son père résidant au aux Etats Unis d'Amérique (USA). Autre détenu, même destin. Mor Mbaye Déme un des autres accusés de faits liés au terrorisme a également comparu devant la Chambre criminelle spéciale. Lors de son interrogatoire, il a récusé toutes les accusations portées contre sa personne. Le prévenu, répondant à l'interpellation du pré- sident Samba Kane, a soutenu n'avoir pas voulu se rendre au Nigéria, dans le fief de Boko Haram. Mieux, il a ajouté n'avoir pas été intéressé par une quelconque participation à des mouvements djihadistes.

Questionné sur les conditions de son arrestation, Mor Mbaye Déme a indiqué qu'il a été pris au moment d'une descente policière dans leur maison, en Mauritanie, pour l'arrestation de Mouhamadou Ndiaye dit Abou Youssuf, le présumé djihadiste qui a comparu tout au début du procès. Selon lui, c'est au moment où il voulait avoir des éclairages sur l'arrestation de son colocataire qu'il a été amené par les Forces de l'ordre. Mis en détention dans le cadre de l'enquête suite à l'analyse du téléphone de son colocataire, Mouhamadou Ndiaye, Mor Mbaye Déme a soutenu n'avoir aucune relation particulière avec ce dernier. A l'en croire, Mouhamadou Ndiaye est parvenu à avoir son contact par l'entremise d'un de ses amis ouvriers établis en Mauritanie, a-t-il dit.

Et d'ajouter que ses échanges téléphoniques avec Mouhamadou Ndiaye se limitaient à des instructions quand ce dernier ne passait pas la nuit à leur maison commune. Parmi ses coaccusés, Mor Mbaye Déme a soutenu n'avoir connu que Boubacar Decol Ndiaye qu'il a rencontré lors d'une cérémonie, Lamine Coulibaly, Moustapha Mbaye, Oumar Keita et le mineur Mouhamed Seck. Le procureur Aly Ciré Ndiaye a acculé le prévenu sur sa participation à des réunions en Mauritanie. Le détenu a répondu qu'il allait à des rencontres pour écouter les prêches d'un certain Aboubacar Sall, sur la pratique de la prière et du Ramadan. Mor Mbaye Déme a soutenu n'avoir pas connu Makhtar Diokhané. Ils ne se sont rencontrés qu'à deux reprises, la première fois c'était lors d'une cérémonie et, la seconde, au marché.

Sénégal

CAN Beach soccer 2018 - Le Sénégal encore champion d'Afrique

5è sacre continental pour le Sénégal en Coupe d'Afrique de beach soccer. Champions en titre… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.