19 Avril 2018

Afrique: Accès à Internet - 75% des foyers en Afrique connectés via le mobile

L'Internet via le téléphone mobile est en train de révolutionner l'Afrique comme l'illustre une étude du cabinet Deloitte. 75 % des foyers du continent accèdent au net via le smartphone.

Selon une étude du cabinet Deloitte intitulée « Tmt prédictions Afrique 2018 : l'avenir est ici », dédiée aux évolutions des usages, de consommation et de marché dans le secteur des technologies, médias et télécommunications (Tmt) sur le continent, 75 % des foyers africains connectés à internet le seront via les technologies mobiles en 2018. Tandis qu'un foyer sur cinq aux Etats-Unis et trois sur 10 au Brésil se connectent à internet via le mobile en 2018, contre un foyer sur 10 en Europe.

La tendance en Afrique est aussi liée au fait que la couverture géographique de la 3G et de la 4G est moins coûteuse et plus vaste que la couverture filaire. Ainsi, les opérateurs et équipementiers en télécommunications proposent aux consommateurs une gamme de forfaits internet offrant plus de data et d'appareils adaptés à l'internet mobile résidentiel (minibox, clés internet).

Toujours sur le continent, 66 % des foyers sont connectés via le mobile contre seulement 21 % à travers l'Internet fixe alors que 13 % ne disposent pas de net à la maison. 45% des Africains recourent à l'Internet pour suivre des événements en direct, contribuant à l'épanouissement dans le monde des diffusions et événements « live », secteur qui devrait peser 545 milliards de dollars de chiffres d'affaires cette année dont 72 % à générer par la télé et la radio.

Mais sur ces 45 % des utilisateurs africains connectés sur le « live », surtout sportif, seulement 25 % sont prêts à débourser plus de 20 dollars par an pour regarder des diffusions en direct. 63 % vont utiliser des applications de réalité augmentée telles que les filtres selfies. 20 % des jeunes de 18-24 ans utilisent à domicile uniquement leur connexion mobile.

660 millions d'Africains équipés de smartphone d'ici à 2020

Le nombre d'utilisateurs de smartphones dans le monde devrait quasiment doubler d'ici à 2020, dans la même veine, 660 millions d'Africains devraient s'en équiper, selon l'étude de Deloitte. Déjà, 67 % des utilisateurs de téléphone mobile sur le continent déclarent être susceptibles d'acheter un smartphone dans les 12 prochains mois. Leur choix pour l'achat est motivé par la connectivité de l'appareil (75 %), son autonomie (67 %) et sa mémoire interne (65 %). En 2023, les utilisateurs devraient interagir 65 fois par jour en moyenne avec leur smartphone contre 50 fois en 2017. L'étude nous apprend aussi que 80 % des usagers utilisent leur appareil plus d'une heure par jour. Dans les avions, un milliard de passagers dans le monde accéderont au wifi dans les avions en 2018, les compagnies aériennes africaines s'y préparent déjà.

STREAMING MUSICAL ET PRESSE NUMÉRIQUE : PLUS DE 680 MILLIONS D'ABONNÉS ATTENDUS D'ICI À 2020

Le streaming musical et la presse numérique sont en pleine ébullition, constate le cabinet Deloitte, les consommateurs étant de plus en plus disposés à payer pour du contenu. En fin 2018, un adulte sur deux dans le monde devrait posséder au moins deux abonnements digitaux payants. En 2020, ce seront 50 % des adultes qui en auront au moins quatre. Plus de 680 millions de souscriptions à des abonnements numériques sont attendues d'ici à 2020 dans le monde. Selon Deloitte, jusqu'à 1.200 dollars par an en abonnements en ligne seront dépensés par les gros consommateurs. Le secteur est principalement porté par la Svod et la musique.

PERCÉE DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Le machine learning (apprentissage automatique qui confère aux ordinateurs la capacité d'apprendre sans être explicitement programmés, selon lemagit.fr) et l'intelligence artificielle gagnent de plus en plus de terrain en Afrique, surtout dans le secteur de la santé.

Ces nouvelles technologies facilitent l'accès aux soins de santé de base dans les pays en développement. Par exemple, grâce à des photos prises par smartphone, un spécialiste peut identifier les marqueurs biologiques d'un cancer de la bouche ou effectuer des tests de la vue et dépister des maladies oculaires. Ce qui fait du smartphone un outil d'aide au dépistage. Par ailleurs, des entreprises africaines recourent à l'intelligence artificielle pour détecter des intrusions de sécurité (44 %), pour résoudre des problèmes technologiques (41 %) ou pour évaluer la conformité interne (34%).

Sénégal

CAN Beach soccer 2018 - Le Sénégal encore champion d'Afrique

5è sacre continental pour le Sénégal en Coupe d'Afrique de beach soccer. Champions en titre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.