20 Avril 2018

Tchad: Les évêques exigent un référendum sur la révision de la Constitution

La conférence épiscopale a exprimé le 19 avril, à N'Djamena, ses inquiétudes face à la modification de la loi fondamentale que le pays s'apprête à opérer, pour passer à la IVe République.

Boycotté par l'opposition, le projet de réforme de la Constitution a été soumis à l'Assemblée nationale en vue de son adoption, le 30 avril. Mais les évêques tchadiens pensent que ce processus porte les germes d'une « grave division ».

Ils ont, dans une déclaration rendue publique le même jour, demandé la tenue d'un référendum concernant le projet de loi de la nouvelle Constitution.

« Nous exprimons notre inquiétude sur la manière dont le processus d'institution de la IVe République au Tchad se déroule. Ce processus, comme beaucoup le craignent, risque de fausser gravement les règles du jeu démocratique car il porte en germe une grave division des cœurs entre les citoyens », ont écrit les prélats.

« En plus de la divergence dans la classe politique, nous notons qu'une grande partie de la population tchadienne ignore complètement ce qui se passe.

Un changement fondamental de cette nature devrait se faire dans le respect de la Constitution qui dit, dans son article 224, la révision de la Constitution est approuvée par référendum », a souligné la conférence épiscopale.

L'appel des évêques à une consultation populaire pour l'adoption de la nouvelle Constitution intervient alors que sept jours auparavant, les organisations de la société civile avaient demandé à l'Assemblée nationale de rejeter le projet de loi soumis pour adoption.

Le 11 avril, le Conseil des ministres avait adopté le projet de Constitution, qui est une recommandation du forum national inclusif tenu, début mars, dans la capitale tchadienne.

Tchad

La fronde des médecins et des pharmaciens

Au Tchad, médecins et pharmaciens sont vent debout contre deux décrets qui nomment des responsables au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.