21 Avril 2018

Afrique: Les arbitres des compétitions interclubs en stage au Caire

A quelques semaines du coup d'envoi des phases de poules de la Ligue des Champions Total et de la Coupe de la Confédération Total, les arbitres suivent un cours préparatoire au Caire.

28 arbitres et 23 arbitres assistants qui seront appelés à officier pendant les rencontres sont réunis au Caire du 19 au 24 avril.

S'adressant aux stagiaires, le président de la CAF, Ahmad, leur a demandé de tirer le meilleur profit de la session afin d'améliorer encore davantage la qualité de l'arbitrage dans les compétitions interclubs.

"Ce cours, leur a-t-il dit, confirme la détermination de mon administration à soutenir et à porter l'arbitrage sur le continent à un niveau supérieur.

Le championnat continental des clubs est l'une de nos compétitions phares et c'est pour cette raison que nous avons décidé l'organisation de tels programmes d'entraînement pour améliorer le niveau du jeu ".

Pendant les six jours, les arbitress de match d'élite seront initiés à la technologie VAR (Video Assistant Referees), avec des sessions théoriques en salle et des sessions pratiques sur le terrain supervisées par David Elleray, Directeur Technique de l'IFAB.

Parmi les autres thèmes seront traités la lecture du jeu, le positionnement et l'analyse vidéo des matches.

En parallèle, quatre femmes arbitres africaines qui officieront à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019, sont également présentes au Caire.

Le Directeur des arbitres de la CAF, Eddy Maillet, a déclaré que l'objectif était d'évaluer les progrès du quatuor et d'améliorer leur préparation pour les compétitions futures.

Afrique

L'ONU adopte un Pacte mondial sur les réfugiés

Renforcer l'assistance et la protection des 25 millions de réfugiés recensés dans le monde" Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.