22 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Réhabilitation du lycée moderne des jeunes filles de Bouaké - Kandia Camara sur le chantier en voie d'achèvement

Le lycée moderne des jeunes filles de Bouaké communément appelé « grand bahut », l'un des fleurons des établissements secondaires de la Côte d'ivoire, au sortir des dix ans de crise qu'a traversée les Ivoiriens, n'était plus l'ombre de lui-même.

Par manque d'entretien tout ou presque était tombé en ruine. Et Pire, une pluie accompagnée de vents violents est venue décoiffer plusieurs salles de classes et certains bâtiments administratifs. Le personnel enseignant avait du mal a donné des cours dans ces conditions exécrables et les élèves, eux, avaient des difficultés à les suivre.

Informés, le Président de la République, Alassane Ouattara et le Premier ministre d'alors, Daniel Kablan Duncan, ont mis les moyens financiers à la disposition du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle pour sa réhabilitation.

Les travaux sont pratiquement en voie de finition. Visiblement, cet établissement d'excellence a fait peau neuve et à vraiment fière allure.

A la faveur du lancement du concours d'entrée au Cafop session 2018 au lycée moderne des jeunes filles, samedi dernier, Kandia Camara, ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, qui est une ancienne élève dudit lycée où elle a obtenu son bac après un parcours scolaire secondaire sans faute, en a profité pour voir et apprécier l'évolution de sa réhabilitation.

« Je me félicite de constater que les travaux sont presqu'achevés. Il reste encore les dernières touches et nous reviendrons bientôt pour son inauguration », s'est-elle réjouie. C'est avec beaucoup d'émotion et de nostalgie, dira-t-elle, que « je revois mes salles de classes qui sont de l'autre côté ».

La ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation n'a pu dissimuler son émotion lorsqu'elle s'est retrouvée sur le terrain de handball où elle a fait ses « armes » dans cette discipline qui lui a value beaucoup de lauriers.

D'ailleurs, elle a reconnu qu'elle est tombée à maintes reprises sur ce terrain. « Nous avions été championnes de Côte d'ivoire au moins six fois. Pour nous chaque match gagné était quelque chose d'extraordinaire », a-t-elle raconté avec passion.

Et de citer le nom de certaines de ces championnes qui ont fait les beaux jours du handball de la Côte d'ivoire sur le plan national qu'international. « Il y a eu des talents comme Namama Fadiga, Mariam Koné Yoda, Djoman Emilie, Awa Zoromou, etc », a-t-elle cité une fois de plus avec émotion.

Cote d'Ivoire

Procès Gbagbo - la Côte d'Ivoire suspendue à la décision de la CPI

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé vont-ils être mis en liberté provisoire ? A La Haye, la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.