23 Avril 2018

Cameroun: La plateforme numérique « e-Afrika.com » pour désormais booster la compétitivité et la visibilité des entreprises à travers le monde

« e-Afrika.com », est la plateforme dans laquelle il faut désormais figurer en tant qu'entreprise installée au Cameroun, pour accroitre sa compétitivité et sa visibilité à travers la planète.

« Le monde s'est complexifié. Il s'agit donc de rendre les entreprises compétitives. e-Afrika.com n'est cependant pas un site de e-commerce. Nous avons pour objectif de rendre visible une entreprise, en l'aidant à se constituer un réseau, parce que toute activité commerciale a besoin de clients », a fait savoir Martial Djiomo l'administrateur directeur adjoint de e-Afrika.com lors de la conférence de presse.

Pour Michel Kom le responsable technique de e-Afrika.com, il sera possible de retrouver le meilleur pressing le plus proche du lieu où on se trouve, les contacts, les clients dudit pressing, ainsi que ses partenaires. Et d'énumérer les fonctionnalités de e-Afrika.com : comment accroitre la visibilité de son entreprise dans le monde ; quel en est le réseau, et comment trouver partenaires et investisseurs.

Responsable commerciale, Ginette Moussongo a fait savoir que l'inscription à e-Afrika.com qui du reste est gratuite, opère la communication digitale pour les entreprises inscrites. Un canal communicationnel qu'elle juge moins cher et non moins efficace par rapport aux vecteurs traditionnels que sont, la télévision, la radio et la presse papier. Aussi, a-t-elle ajouté que la plateforme e-Afrika.com, fait des liens entre les produits de l'entreprise, et les réseaux sociaux ; fait dans la prestation des sites web et hébergement ; des conseils en performance ; des formations en audit ; des études de marché ; l'implémentation des projets. « Nous -e-Afrika.com, Ndlr- permettons aux entreprises d'avoir une visibilité sur le plan mondial, d'accéder aux autres acteurs économiques où qu'ils se trouvent », dira-t-elle enfin, après avoir précisé qu'en dehors de l'inscription qui est gratuite, des entreprises devront payer pour accéder à des packs qui leur ouvriront des portes à des services devant les rendre plus compétitives .

De la plus-value de e-Afrika.com

Attendu de pied ferme sur ce volet par les Hommes de média, Serge Wamba Fosso l'administrateur directeur général de e-Afrika.com a répondu : « Nous permettons aux entreprises de connaitre leurs parts de progression, et les accompagnons pour plus de compétitivité et de performances. e-Afrika.com se rassure que l'entreprise existe bel et bien, et ne l'admet que si, elle a été vue effectivement par le personnel de e-Afrika ». Et de renchérir : « Nous comptabilisons déjà des success stories. 90% d'informations contenues dans les bases de données des sites analogues, sont fausses. Ces sites sont en réalité des annuaires téléphoniques, avec des informations jamais actualisées. Dans ces sites, les gens mettent juste leurs numéros de téléphone qu'ils changent même tout le temps, et s'en vont ».

Voilà que désormais, il est absolument disponible pour toute entreprise qui se veut compétitive, surtout à l'aune des Accords de partenariat économique (Ape) Cameroun- Union européenne, de s'inscrire gratuitement à e-Afrika.com, et ainsi de bénéficier d'une visibilité et d'un accompagnement que n'offre aucune autre plateforme digitale. Bien plus, e-Afrika.com, à en croire son top management, envisage d'étendre ses bureaux dans le continent, mais compte d'abord s'étoffer au Cameroun, avant cette projection à l'international.

Cameroun

Stéphane Mbia - Les premiers mots du Camerounais à Toulouse

6 ans après son départ de Marseille, Stéphane Mbia revient en France. L'international camerounais… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.