22 Avril 2018

Burkina Faso: "Vol" de 40 millions à l'arrondissement 3 - "Une polémique inutile", selon le maire

Le maire de l'arrondissement 3 de Ouagadougou,Raïnatou Ouédraogo, de retour de sa mission aux Etats-Unis d'Amérique, a rencontré, les habitants de sa circonscription administrative, le jeudi 19 avril 2018. Au menu des échanges, des bribes de son séjour en territoire américain, mais surtout les diverses interprétations qui ont été faites à propos de ce voyage.

Trois jours après une manifestation devant la mairie de l'arrondissement n°3 de Ouagadougou (lundi 16 avril), demandant la fermeture de la mairie pour défaut de fonctionnement, une nouvelle mobilisation a eu lieu, le jeudi 19 avril dernier, cette fois, pour souhaiter la bienvenue au maire Raïnatou Ouédraogo de retour d'un séjour aux Etats-Unis d'Amérique. « J'ai été surprise de voir tout ce monde ce matin. Je ne savais pas qu'ils allaient se mobiliser aussi nombreux », s'est réjouie madame le maire.Elle leur a donc fait un bref point de son séjour en territoire américain, en attendant de donner un bilan exhaustif après qu'elle aura adressé un compte rendu aux autorités de tutelle. « J'ai bénéficié de renforcement de capacités. J'ai visité plusieurs Etats des USA où j'ai pu relever diverses expériences de gestion. J'ai également reçu des promesses de soutien... », a-t-elle détaillé aux populations. Le bref tête-à-tête avec les habitants de son arrondissement a naturellement abordé les difficultés que traverse la mairie.

Des intervenants ont interrogé le maire sur les déclarations l'accusant d'avoir abandonné la mairie et de s'être enfuie avec 40 millions de F CFA. Raïnatou Ouédraogo s'est voulue rassurante. « Je n'ai jamais fui la mairie. J'étais allée dans le cadre d'une bourse pour participer à une session de formation. Des leaders émergents africains étaient conviés, et j'étais la représentante du Burkina Faso », a-t-elle déclaré. Le maire a assuré que la commune de Ouagadougou« n'a pas mobilisé un rond » dans le cadre de ce voyage et que les arrondissements n'ont pas d'autonomie financière, au point de pouvoir disposer de 40 millions de F CFA qui puisse être « volés ».

Il s'agit d'une polémique inutile, a-t-elle ajouté, tout en déclarant souhaiter plutôt que son déplacement puisse engranger des dividendes au profit de sa municipalité. Car, a-t-elle confié, elle a saisi l'opportunité pour nouer des contacts, faire connaître et « vendre » l'arrondissement n°3. Toujours sur la question des polémiques, elle a admis avoir reçu un document en tant qu'ampliataire qui lui fait de nombreux griefs. « Mais le document est adressé au ministre en charge de l'administration territoriale. Je ne veux donc pas me prononcer là-dessus avant que le ministre ne prenne une décision », a-t-elle indiqué. Elle a également souhaité ne pas se prononcer sur le dossier en justice dans lequel les conseillers frondeurs déclarent qu'elle a perdu. « Au moment opportun, ils auront toutes les informations sur le sujet », a-t-elle promis.

Burkina Faso

Santé publique - La communauté burkinabè fait don de sang au CNTS

Au total soixante poches de sang ont été recueillies, le 9 décembre à Brazzaville,… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.