23 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Pension à rente viagère du chef de l'etat aux anciennes gloires de la culture - Bandaman présente les 12 nouveaux bénéficiaires

Le cercle des bénéficiaires de la pension à rente viagère accordée par le président de la République de Côte d'Ivoire aux anciennes gloires de la culture ivoirienne s'agrandit. Il enregistre l'arrivée de 12 nouveaux membres.

Il s'agit de Mgr Pierre-Marie Coty auteur des textes et paroles de l'Abidjanaise ; Pr Paul Ahoulou Assémien, auteur de l'appel au travail ; Yao Tanoh Edouard, co-auteur de la chanson « Merci Président Félix Houphouët Boigny » lauréat du concours 6ème sillon ; Luckson Padaud (chanteur) ; Youssouf Bath (peintre) ; Stenka (peintre) ; Paul Kodjo (Photographe) ; Bamba Niang (arrangeur) ; N'guessan Santa (musicien) ; Djiré Mahé (peintre) ; Isaïe Biton Koulibaly (écrivain); Christophe Dadié (céramiste).

Ils ont été présentés officiellement, hier, par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, à l'Insaac (Institut supérieur des arts et de l'action culturelle), à Cocody. « De 15 bénéficiaires au départ en 2012, nous sommes aujourd'hui à 61 », a-t-il révélé.

Selon lui, à travers cette pension, le chef de l'Etat exprime sa reconnaissance et celle de la Nation à ces icônes de la culture en Côte d'Ivoire, et aussi sa générosité à la famille des faiseurs d'émotion. Des 12 nouveaux bénéficiaires, le ministre Bandaman a mis en relief trois : Mgr Coty, Yao Tanoh Edouard et Pr Paul Ahoulou Assémien.

« Ils n'ont jamais rien demandé, exigé ni réclamé. Ils ont tout donné et se réjouissent d'avoir tout donné », a dit le ministre Bandaman, en guise d'hommage à leur endroit.

Aux autres, il a réitéré ses encouragements. Poursuivant, le ministre Bandaman a félicité les jeunes créateurs du zouglou et du coupé décalé pour leur contribution au rayonnement du pays, ici et à l'extérieur.

Séance tenante, il a annoncé l'organisation d'une journée d'hommage dédiée à chacun de ces deux rythmes musicaux, avant d'exhorter les acteurs du coupé décalé à mettre fin à leurs « querelles inutiles » et leurs « rivalités nuisibles ».

Sans oublier une journée nationale de reconnaissance des artistes au président de la République. Enfin, il a rappelé les performances culturelles de la Côte d'Ivoire qui figure désormais dans le TOP 5 du cinéma et de la dynamique du livre en Afrique ou encore Top 4 des pays ACP pour le dynamisme de sa culture.

Notons, qu'au cours de cette cérémonie, trois personnalités du zouglou (Bilé Didier, Angelo Kabila et Aimé Zébié) et la star du coupé décalé, Molare, ont été décorés dans l'ordre du mérite culturel.

Cote d'Ivoire

Marché des Titres Publics - Les émissions nettes toujours plombées par l'absence de la Côte d'Ivoire et du Sénégal

Si les émissions brutes sur le marché régional de la dette publique, sur les neuf premiers mois de… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.