23 Avril 2018

Sénégal: Sédhiou - Plaidoyer de la famille Kountiyou pour le dénouement de la crise scolaire

L'édition 2018 du «gamou» annuel de la «tarikhatoul Khadriya» de la famille Kountiyou de Sédhiou, célébré avant-hier samedi, a servi de tribune au khalife général de porter le plaidoyer sur plusieurs préoccupations des populations.

Au rang de ces besoins, le dénouement heureux et prompt de la crise scolaire. Cheikh Mouhamed Babou invite l'Etat et les syndicats à renouer le fil du dialogue pour sortir l'école de l'impasse.

La lutte contre les violences et la pauvreté était également au menu des différentes adresses publiques devant un parterre de fidèles musulmans.

La tarikhatoul Khadriya de la grande famille Kountiyou de Ndiassane en Casamance basée à Sédhiou a célébré, dans la soirée de samedi à dimanche, la nuit du Sceau de Prophètes Seydina Mohamed (Paix et Salut sur Lui) sous le signe de la paix et de la concorde nationale.

Le Khalife Cheikh Mouhamed Babou a axé son adresse sur les vertus de l'humilité aussi bien chez les dirigeants au sommet des sphères de prise de décision qu'à l'échelle communautaire.

Abordant la crise qui secoue avec fracas le système éducatif sénégalais, Mouhamed Babou a invité l'Etat et les syndicats à faire montre de concessions pour ne pas compromettre l'avenir des enfants. «La prévention des conflits est du ressort de tout le monde.

Que ce soit le gouvernement ou les syndicats, que chacun fasse des efforts pour sauver l'école sénégalaise. Les intérêts crypto personnels ne font pas avancer un pays», a-t-il fait observer.

Dans un tout autre registre, le Khalife Cheikh Mouhamed Babou a exhorté chaque citoyen à faire sienne la lutte contre toute forme de violence préjudiciable à la cohésion sociale.

Pour sa part, le maire de Sédhiou, Abdoulaye Diop, par ailleurs ministre de l'Emploi, de l'Insertion professionnelle et de l'Intensification de la main d'œuvre, a magnifié l'œuvre du Khalife Babou pour briser les mythes asphyxiants qui, selon lui, ont longtemps étouffé la région.

Abdoulaye Diop, qui a rappelé le taux de pauvreté estimé à 68% dans la région, a appélé à se déployer dans l'unité pour vaincre la précarité.

De son côté, l'adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, qui a conduit la délégation officielle, a évoqué, au nom du gouvernement du Sénégal, l'impératif d'un dialogue permanent entre le spirituel et le temporel.

Alioune Badara Mbemgue a sollicité les prières du Khalife pour un hivernage pluvieux et calme, le succès du Plan Sénégal Emergent et contre toute forme de violences, citant explicitement le terrorisme.

Le député Boubacar Biaye, président du Conseil départemental de Sédhiou, ainsi que sa collègue honorable Naja Sané, ont également pris part à la cérémonie.

Sénégal

Des musulmans célèbrent la Tabaski ce mardi

La célébration de la fête de l'Aïd el-Kebir ou Tabaski a démarré ce mardi au… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.