23 Avril 2018

Kenya: La Commission électorale de nouveau dans la tourmente

Au Kenya, en quelques semaines, le secrétaire de la Commission électorale (IEBC) a été suspendu et trois commissaires ont démissionné. Le rapport d'une ancienne commissaire datant d'octobre a fuité ce lundi 23 avril, révélant les dysfonctionnements d'une l'institution aujourd'hui à bout de souffle.

Le rapport de l'ancienne Commissaire de l'IEBC, Roselyn Akombe, enfonce un peu plus la Commission électorale. Elle éclabousse le secrétaire Ezra Chiloba, suspendu pour trois mois début avril. Elle dit qu'il utilisait toujours l'excuse du manque de temps pour réaliser des appels d'offre en bonne et due forme.

Roselyn Akombe s'interroge sur des différences entre des procès-verbaux présentés par les employés et ceux montrés par Ezra Chiloba devant la Cour suprême. Point hautement sensible : elle parle de secret et de manque de transparence autour des problèmes de transmission des résultats, gérés dans l'opacité par le secrétariat de la Commission et l'entreprise française OT-Morpho, responsable de la technologie.

C'est justement dans cette brèche que l'opposition s'était engouffrée pour parler de fraude et qui avait ensuite conduit à l'annulation de l'élection du mois d'août.

Aujourd'hui, l'IEBC est totalement affaiblie. Une partie de l'équipe dirigeante a claqué la porte. Certains politiques, notamment de l'opposition, exigent la tête du président de l'institution. Pour autant, Wafula Chebukati a affirmé qu'il ne démissionnerait pas.

Selon Marie-Emmanuelle Pommerolle, chercheuse basée à Nairobi, l'homme est pourtant décrédibilisé, isolé. « Les dirigeants de l'IEBC ont manqué d'expertise technique et d'expérience. Ils ont aussi été dépossédés de l'outil technologique par l'entreprise OT-Morpho. Conséquence, on ne saura jamais les vrais résultats de la présidentielle d'août », a-t-elle dit.

Kenya

NetDragon habilite l'industrie de l'éducation en Afrique avec une technologie de pointe

Une délégation de dix membres comprenant l'équipe de direction de NetDragon Websoft Inc.… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.